Le Tiers Livre

par

Les devins et les sages

Face au vœu de Panurge de se marier, Pantagruel a recours à de nombreux sorts, à la sagesse de nombreux devins pour connaître la fortune prochaine de Panurge après un éventuel mariage. Au nombre de ces devins et sages, figurent :

 La sybille de Panzoust, qui est présentée comme une vieille femme « mal en poinct, mal vestue, mal nourrie, edentée, chassieuse courbassée, roupieuse, languoureuse, & faisoit un potaige de choux verds, avecques une couane de lard iausne, et un vieil savorados » ;

– Nazdecabre, muet de naissance qui fait preuve d’une grande sagesse ;

– Raminagrobis, un vieux poète ;

– Épistémon, qui est un vieil ami érudit de Pantagruel ;

– Her Trippa, qui « par art de Astrologie, Geomantie, Chiromantie, Metopomantie, & aultres de pareille farine il praedict toutes choses futures » ;

– Le père Hyppothadée, un théologien ;

– Rondibilis, un médecin ;

– Trouillogan, un philosophe ;

– Triboulet, un fou ;

– Le Juge Bridoye, lequel se sert de dés pour rendre ses sentences.

Autant de personnages qui seront interrogés sur le futur mariage de Panurge, et qui lui indiqueront par paraboles, par signes, par poèmes ou autres moyens, le même avenir que lui avaient annoncé les sorts de Pantagruel.

Inscrivez-vous pour trouver des essaia sur Les devins et les sages >