Le Véritable Saint Genest

par

Valérie

Valérie :fille de l’empereurDioclétian, elle est promise à Maximin, ce qui ne l’enchante guère car pourelle cette union serait une mésalliance :

 

« Etles songes, surtout, tant de fois répétés,

Outoujours, ou souvent, disent des vérités

Déjàcinq ou six nuits, à ma triste pensée,

Ontde ce vil hymen la vision tracée,

M’ontfait voir un berger, avoir assez d’orgueil,

Pourprétendre à mon lit, qui serait mon cercueil »

 

Elleva même, au premier acte, jusqu’à envisager le suicide :

 

« Ilest vrai que la mort, contre son inconstance,

Auxgrands cœurs, au besoin, offre son assistance,

Etpeut toujours braver son pouvoir insolent »

 

Maison ne s’oppose pas aux volontés de Dioclétian et elle se soumet. Pourtant, elletrouve le courage de faire face à son père et de demander la grâce de Genest,car s’il mérite la mort par son crime, il demeure un acteur de génie, et laperte de son talent affecterait toute la population :

 

« Cesgens, qu’en Genest seul vous sacrifiez tous ;

Tousont aversion pour la loi qu’il embrasse,

Toussavent que son crime est indigne de grâce ;

Maisil est à leur vie, un si puissant secours,

Qu’ilsla perdront du coup qui tranchera ses jours »

 

Sacourageuse démarche sera vaine.

Inscrivez-vous pour trouver des essaia sur Valérie >