Les âmes mortes

par

Une Œuvre inachevée

« Les âmes mortes » est l’œuvre maudite de Gogol. Malgré toutes les années de travail qu’il y a consacré, il n’a jamais pu l’achever. Cette œuvre monumentale, ce « Léviathan » comme l’appelle Gogol lui-même devait comprendre trois parties mais seule la première a vu le jour après un âpre combat de Gogol contre la censure qui voulait interdire le roman.

Le succès remporté par le roman augurait de bonnes perspectives pour la seconde partie mais en 10 ans, Gogol ne parviendra pas à faire voir le jour à cette seconde partie. En fait, il a brûlé lui-même plusieurs versions qu’il avait écrites et dont il n’était pas satisfait. En effet après la publication de la première partie, Gogol entre dans une période de mysticisme et souhaite donner une nouvelle orientation morale à son œuvre.

Il imagine donc un triptyque : Enfer-purgatoire-paradis. Ainsi Tchitchikov, l’escroc de la première partie (l’enfer dans la triptyque) va se réhabiliter dans la seconde (purgatoire). Mais Gogol ne trouve pas en Russie l’inspiration nécessaire pour mener à bien cette mission.

Il va entreprendre une série de voyages et publier une de ses œuvres majeurs « le révizor ».

De 1843 à 1846, Gogol ne parvient pas à faire avancer la seconde partie. Il brûle une version dont il n’est pas satisfait car elle ne reflète pas les valeurs spirituelles qu’il veut y faire ressortir.

En 1846, il se remet à l’œuvre et rédige onze nouveaux chapitres mais il les jette au feu en Février 1852. Le matin, il se plaint d’avoir été trompé par le diable. Déçu et refusant de s’aliter, il meurt quelques jours plus tard sans avoir achevé sa grande œuvre.

Inscrivez-vous pour continuer à lire Une Œuvre inachevée >

Dissertation à propos de Les âmes mortes