Les chutes

par

Juliet

Juliet est le troisième et dernier enfant du couple Burnaby. Sa mère a violemment désiré sa venue au monde, et a idolâtré l'enfant pendant ses premiers mois. Terrible est donc la sensation d'abandon que ressent l'enfant quand sa mère se détourne d'elle. Plus tard, elle souffre du rejet dont elle est victime parce qu'elle porte le nom de Burnaby, et ne comprend pas quelle malédiction la frappe. Adolescente, Ariah la définit comme « Une enfant de l'ombre », elle « traîne une part d'ombre ». C'est un être sensible mais elle est également déséquilibrée. Elle entend des voix, venues des Chutes, qui l'accompagnent jusque chez elle. Ces voix vont la pousser au bord du suicide ; à un moment elle est sur le point de se jeter dans les Chutes à l'endroit même où la voiture de son père a disparu dans le fleuve : « Si j'aime ma mère, je peux aussi aimer mon père. Et il a besoin de moi. »

Sa vie emprunte un nouveau chemin grâce à un garçon de la ville, un être apparemment fruste qui est cuistot dans un grill du coin. Il s'appelle Bud Stonecrop, c'est un brave et malheureux garçon à la force physique peu commune, victime d'un père brutal qui l'a rendu sourd d'une oreille à force de coups. C'est Bud qui va apprendre à Juliet que leur père n'a pas abandonné sa famille mais a été assassiné par son père à lui, quand celui-ci était membre de la police de Niagara Falls.

 

Inscrivez-vous pour continuer à lire Juliet >

Dissertation à propos de Les chutes