Les chutes

par

Résumé

Le 12 juin 1957, le révérend Gilbert Erskine se jette dans les Chutes du Niagara. Pourquoi a-t-il décidé d'en finir avec la vie, lui qui vient de se marier et se trouve être en voyage de noces à Niagara Falls (aux Chutes du Niagara), le paradis des amoureux ? Il a épousé Ariah Littrell, une étrange jeune femme rousse en qui il voit davantage une sœur qu'une épouse... ce qui explique bien des choses. Ariah est elle-même fille de pasteur, et ce sont les parents des deux nouveaux mariés qui ont arrangé cette union. La jeune femme ne sait trop que penser, elle ignore tant de choses sur les hommes et cette fameuse nuit de noces qui l'attend. Enivrée par le champagne de la célébration, elle perd ses inhibitions, et exprime son désir de femme à Gilbert qui voit soudain en elle l'incarnation de la Femme, et non plus le pur esprit qu'il espérait. Elle lui fait horreur. Durant les tentatives pathétiques de la femme ivre pour qu'ils connaissent une vraie nuit d'amour, Gilbert n'est pas loin de la tuer. Plutôt que de vivre avec cette femme qui le répugne, il choisit de plonger dans les eaux ensorcelantes et purificatrices des Horseshoe Falls. Le mariage aura duré moins de vingt-quatre heures.

Au réveil, l'esprit encore embrumé par l'alcool, Ariah trouve un mot d'adieu, et se met pourtant en quête de son mari. Le couple a loué une chambre nuptiale au Rainbow Grand, un somptueux hôtel ancien aux prestations de luxe. Le directeur de l'établissement, Clyde Clayborne, ne sait comment se comporter avec cette femme muette, sans réaction, qui attend simplement que son mari revienne et qui coupe court à tout échange. Désemparé, il fait appel à son meilleur ami, Dirk Burnaby, pour lui demander...

Inscrivez-vous pour continuer à lire Résumé >

Dissertation à propos de Les chutes