Les chutes

par

La place de la religion dans l'intrigue.

Les États-Unis ont été fondés par les Pères pèlerins qui quittèrent l'Europe pour des raisons religieuses. La religion chrétienne a toujours tenu une place prépondérante dans la société américaine, et le président prête serment sur la Bible lors de sa prise de fonction. Les Chutes montre des personnages dont le quotidien est imprégné d'une religion chrétienne basée sur une lecture littérale de la Bible, dans un milieu naturel où d'anciens dieux pèsent encore sur les hommes.

Ariah et Gilbert sont enfants de pasteurs évangéliques. Dans leur milieu, la lettre de la Bible est la seule grille de lecture de la vie. Le reste est péché. Tout acte, toute pensée, doit être analysée en fonction de ce que Dieu souhaite et ordonne. Ariah et Gilbert sont corsetés par l'éducation qui leur a été infligée. Leur personnalité n'a aucune latitude pour s'exprimer et les conséquences de cet état de fait vont être dévastatrices. Gilbert est un homme intelligent, qui veut savoir, qui recherche la connaissance. Son goût le pousse vers la géologie et la paléontologie, sciences dangereuses puisqu'elles contredisent le récit de la Genèse. En outre, il ne recherche pas une épouse en Ariah, mais une sœur. La confrontation à la réalité physique du mariage lui est insupportable. Non, Ariah n'est pas un pur esprit, c'est une femme, un être brûlant de désir. De plus, la répulsion qu'il éprouve à l'encontre de sa jeune épouse révèle sans doute un secret totalement inavouable en ces années 1950 : une homosexualité latente et refoulée. Cette confrontation d'un homme honnête, mais enfermé dans une religion bornée, avec la réalité est absolument insupportable, et il ne trouve que l'issue du suicide...

Inscrivez-vous pour continuer à lire La place de la religion dans l'intrigue. >

Dissertation à propos de Les chutes