Les mouches

par

Acte I

Une place d’Argos. De vieilles femmes vêtues de noir entrent et font des libations devant la statue de Jupiter qui est sur la place. Il y a également un idiot, au fond de la scène. Entrent Oreste et le Pédagogue. Ils essaient de demander leur chemin – ils veulent aller chez Égisthe, le roi d’Argos – aux vieilles dames, mais elles fuient. Ils frappent aux portes, on leur claque la porte au nez. Ils demandent à l’idiot, il n’est pas capable de leur répondre. Ils voient un mystérieux barbu faire des allers et retours. Le Pédagogue trouve que sa barbe ressemble à celle de Jupiter (les didascalies identifient explicitement le barbu comme étant Jupiter). Le Pédagogue est assailli par les mouches et a du mal à les chasser. Jupiter vient à la rencontre du Pédagogue et d’Oreste et leur explique que les mouches sont là depuis un moment, et qu’elles n’arrêtent pas de grossir. Jupiter se fait passer pour un simple mortel voyageur et raconte dans les grandes lignes le meurtre d’Agamemnon par Clytemnestre. Il reproche à tous les habitants d’Argos d’avoir laissé faire par ennui, par pur plaisir sadique. On apprend que le meurtre a eu lieu il y a quinze ans de cela. Jupiter en vient à évoquer Oreste. Il affirme que s’il le croisait – car on l’a laissé pour mort peu après le meurtre d’Agamemnon, mais on le soupçonne d’être vivant –, il tâcherait de le dissuader de faire quoi que ce soit à Argos. C’est une ville morte, dans laquelle un acte de vengeance engendrerait des catastrophes. Jupiter s’en va, en donnant une astuce magique pour faire ramper les mouches.

            Le Pédagogue pense que le barbu a reconnu Oreste. En tout cas, le discours de Jupiter a eu son effet. Oreste décide de quitter Argos sans tenter quoi que ce soit. Le Pédagogue est rassuré, car il pensait qu’Oreste était là pour reprendre le trône. Ils s’apprêtent à partir pour Sparte quand survient Électre qui porte une caisse. Il s’agit des offrandes piteuses pour la statue de Jupiter, qu’elle accuse de perversité. Oreste va à la rencontre d’Électre sans révéler sa réelle identité. Il dit au Pédagogue de sortir.

            Électre révèle qu’elle est esclave d’Égisthe et Clytemnestre. Elle détaille toutes les tâches qu’ils lui font faire. Bientôt, elle évoque Oreste, et se demande si, venant à Argos, il prendrait la décision d’agir ou de fuir. Oreste ne sait pas quoi dire. Vient Clytemnestre qui presse Électre d’aller s’habiller pour la cérémonie du soir – Électre est toujours officiellement princesse. Clytemnestre et Électre se disputent : Clytemnestre accuse Oreste de délier leur langue par sa simple présence ; elle veut qu’il s’en aille. Électre explique qu’après la cérémonie, les habitants d’Argos ouvrent une grotte qui communique avec les Enfers et accueillent les revenants. Elle invite Oreste à assister aux festivités. Clytemnestre l’incite au contraire à partir. Toutes deux sortent.

Jupiter vient proposer des chevaux à Oreste pour son départ, mais Oreste annonce qu’il ne part plus. Alors Jupiter l’invite à sa table. Ils sortent en discutant. 

Inscrivez-vous pour trouver des essaia sur Acte I >