Les mouches

par

Acte III

Temple d'Apollon. Électre et Oreste dorment au pied de la statue du dieu. Les Érinyes, qui dorment en cercle autour d'eux, se réveillent et regardent dormir les deux jeunes gens ; elles se délectent du moment où elles pourront leur nuire. Elles chantent et dansent pour les forcer à sortir du sommeil, et Électre et Oreste se réveillent. Ils ne s'entendent plus du tout : Électre est rongée par la culpabilité, Oreste est partisan du déni et de l'oubli. Les Érinyes disent à Électre tout ce qu'elle veut savoir et qu'Oreste refuse de dire sur le meurtre. Oreste essaie d'empêcher Électre d'écouter les Érinyes. Mais Électre ne résiste pas et finit par se mettre au milieu d'elles tandis qu'elles dansent, et les Érinyes se jettent sur elle.

Jupiter entre et repousse les Érinyes. Il dit être là pour sauver Oreste et Électre. Si les deux jeunes gens répudient leur crime, Jupiter les installera sur le trône d'Argos. Oreste dit que la proposition est valable pour Électre, mais que lui ne peut pas s'y soumettre. Il est libre, et veut vivre selon ses propres lois. Jupiter essaie de l’en dissuader, en vain. Jupiter sort, amer, en adressant une dernière parole à Électre, qui elle a encore le choix.

Inscrivez-vous pour continuer à lire Acte III >

Dissertation à propos de Les mouches