Les mouches

par

Acte II

Uneplate-forme dans la montagne. La foule des habitants d’Argos attend que lesmorts sortent. Ils sont inquiets. Viennent Jupiter, Oreste et le Pédagogue. Ilsremarquent que les citoyens d’Argos ont l’air tous terrifiés ou moribonds. Unhomme s’élève de la foule et presse Égisthe de commencer la cérémonie. Égistheentre, avec Clytemnestre, le Grand Prêtre et des gardes.

            Égisthe décide de commencer lacérémonie malgré l’absence d’Électre. La cérémonie commence : le GrandPrêtre appelle les morts, Égisthe discourt une fois qu’ils sont là, lescitoyens implorent leur pitié, mais Égisthe rappelle que les morts sont sanspitié. Tout plein d’orgueil, il annonce que le fantôme d’Agamemnon va paraître.Oreste n’en peut plus et sort son épée, prêt à attaquer Égisthe. Jupiter leretient. Électre paraît, dans une robe tout de blanc immaculé.

            Électre multiplie les sacrilèges etdésamorce toute la cérémonie. Elle incite les citoyens à ne pas avoir peur, àse réjouir. Elle se met à danser. Sa gaieté l’emporte d’abord. Puis la rochequi clôt la grotte bouge toute seule ; les citoyens sont terrifiés etveulent passer Électre à tabac. Égisthe les contient. Électre est désormaisbannie : quiconque la croisera dans Argos devra la tuer. Égisthe sort avecsa suite. La foule défile devant Électre et l’humilie.

Après le départ de Jupiter Oreste se révèle à Électre et luipropose de fuir. Elle refuse et le chasse : elle préfère qu’il ne soit paslà s’il ne veut être qu’un spectateur. Oreste, choqué d’être ainsi chassé parsa sœur, hésite sur ce qu’il doit faire, demande un signe à Jupiter pour savoirs’il doit rester ou non. Jupiter qui, revenu discrètement sur la scène, caché lesécoute, s’exécute, et Oreste prend la décision de rester et d’agir. Orestedemande à Électre de le guider dans le palais.

            Électre et Oreste entrent dans lasalle du trône sans autorisation. La garde passe par là, ils se cachent. Lesdeux soldats ont entendu du bruit mais ils pensent qu’il s’agit du fantôme d’Agamemnon.Il remarque aussi que les mouches sont particulièrement envahissantes en cejour. Égisthe entre avec Clytemnestre et ordonne aux soldats de sortir. Égistheévoque la cérémonie, et précise qu’il s’agit là d’une manipulation pour aliénerles citoyens – il ne croit pas que les morts reviennent. Il regrette d’avoir dûpunir Électre. Comme il est las, il demande à Clytemnestre de sortir.

            Égisthe monologue et formule unelamentation, adressée à Jupiter, dans laquelle il dit ne plus rien ressentir :« Je donnerais mon royaume pour verser une larme ! ». Jupiterentre et annonce à Égisthe qu’Électre et Oreste ont prévu de le tuer. Ilsuggère à Égisthe de les en empêcher. Égisthe s’étonne d’une telle invitation,puisque lui on l’a laissé faire. Jupiter explique que le crime d’Égisthe a étérentable, car il en souffre depuis quinze ans – or le crime d’Oreste sera sansremords, et cela ne l’intéresse pas. Jupiter explique qu’en tant que roi dumonde, il se sent proche d’Égisthe, roi d’Argos, et il pense qu’Oreste estdangereux car il est libre. Il faut l’arrêter. Égisthe se laisse convaincre etJupiter sort.

            Oreste surgit de sa cachette et tue Égisthe,sans aucun remords. Il veut maintenant tuer Clytemnestre, mais Électre essaiede l’en dissuader. Oreste sort, bien décidé à aller jusqu’au bout de sonprojet, même seul. Électre raconte le matricide au fur et à mesure qu’il sedéroule. Oreste revient, l’épée pleine de sang, fier et arrogant : il neressent aucune culpabilité, jouit de son sentiment de liberté. L’essaim demouches enfle – « Ce sont les Érinyes, Oreste, les déesses duremords ». La garde se lance à la poursuite d’Oreste. Les deux jeunes gensdécident d’aller se cacher dans le temple d’Apollon pour la nuit. Oreste prévoitde parler au peuple le lendemain. 

Inscrivez-vous pour trouver des essaia sur Acte II >