Les précieuses ridicules

par

Lagrange et Ducroisy

Ce sont les deux prétendants de Magdelon et Cathos. Econduits par l’ignorance de celles à qui ils comptent demander la main, la pièce s’ouvre sur leur mécontentement manifeste d’avoir été si froidement renvoyés. Ne comprenant pas qu’ils ont affaire à deux hypocrites, ce n’est que grâce au stratagème de Mascarille et Jodelet qu’ils vont réaliser leur erreur et faire perdre la face aux deux cousines.

Inscrivez-vous pour continuer à lire Lagrange et Ducroisy >

Dissertation à propos de Les précieuses ridicules