Mémoires de mes putains tristes

par

Le narrateur

Le personnage central de l’œuvre n’est plus vraiment tout jeune. Avec ses 90 ans d’âge, il n’est d’ailleurs pas bien loin de la centaine. Son physique n’est apparemment pas trait attrayant «je suis laid, timide et anachronique ».  Mais il présente un profil particulier, celui d’un homme avide de volupté. Sa vie a été une succession d’aventures où les sentiments n’avaient jamais eu leur place. Si l’attitude du héros de « Mémoire de mes  putains tristes » semble être une illustration des instincts de chasseur propres au genre masculin, le nombre de conquêtes  qu’il a eu au cours de sa vie ne manque pas de surprendre « « à vingt ans, j'ai commencé à dresser une liste avec leur nom, leur âge, le lieu et un bref récapitulatif des circonstances et de l'exécution. Quand j'ai eu cinquante ans, elle contenait cinq cent quatorze noms de femmes avec lesquelles j'avais couché au moins une fois. J'ai arrêté de remplir la liste quand mon corps n'y a plus suffi et que je n'ai plus eu besoin de papier pour tenir mes comptes ». Son goût pour les femmes résistera au poids des âges. Tant et si bien que pour ses 90 ans, il décidera de passer une nuit avec une jeune fille encore vierge. Mais c’est en voulant assouvir ce fantasme qu’il tombera amoureux pour la première fois de sa vie.

Inscrivez-vous pour continuer à lire Le narrateur >

Dissertation à propos de Mémoires de mes putains tristes