Mrs Dalloway

par

Le décor londonien

L’histoire se déroule à Londres, mais la ville ne sert pas seulement de décor, elle participe aussi à l’histoire. En effet, des lieux connus tels que Buckingham Palace, The House of Parliament, l’Abbaye de Westminster sont évoqués pour rappeler et définir le mode de vie anglais. Lors de sa balade en ville, Clarissa passe devant les célèbres clubs de gentlemen, les librairies, les boutiques de grands chausseurs et tailleurs, qui subviennent tous aux besoins de la haute société.  Chaque endroit représente quelque chose de spécifique dans le roman, que ce soit le patriotisme, le passage de la vie ou du temps avec Big Ben qui égrène les heures. Le parcours de Clarissa à travers la ville, sa pérégrination urbaine, se fait en parallèle de celle de ses pensées et de celle des autres personnages. La ville se modernise rapidement, tout s’accélère et change, et cela pousse Clarissa à se remettre en question, à évoluer elle aussi. C’est en quelque sorte la ville qui mène et entraîne les personnages dans ce flot, qui les porte dans leurs pensées : « Big Ben sonne. « Et voilà ! Cela retentit ! D’abord un avertissement, musical. Puis l’heure, irrévocable. Les cercles de plomb se dissolvent dans l’air ». Mrs Dalloway traverse Victoria Street. […] Elle se dirige vers Bond Street puis s’arrête devant la vitrine de la librairie Hatchard’s au 187 de Piccadilly en songeant à une autre aube blanche à la campagne. Quel livre pourrait-elle apporter à Evelyn à la clinique ? » La ville de Londres semble conditionner le roman, elle permet aussi à l’auteur de situer son histoire dans un contexte précis, donnant au lecteur des indications précises sur le mode de vie de l’époque, de...

Inscrivez-vous pour continuer à lire Le décor londonien >

Dissertation à propos de Mrs Dalloway