Nana

par

Les frères Hugon

Georges et Philippe Hugon sont sans doute les deux victimes les plus symboliques de la manipulation et de la cruauté dont Nana fait preuve à l’égard de ses prétendants. Le plus jeune, Georges, s’entiche d’elle alors qu’il la voit sur scène dans le rôle de Vénus. Il entretient ensuite une courte relation avec elle : un soir, elle le recueille, trempé jusqu’aux os par la pluie battante, et s’occupe de lui comme elle l’aurait fait d’un enfant ou d’une amie, se chamaillant avec lui ; et la relation sexuelle qui s’ensuit a des allures de jeu, comme si Nana ne réalisait pas ce qu’elle était en train de faire, tandis que pour Georges, il s’agit de la consécration d’un amour fou à sens unique.

Philippe est le frère aîné de Georges. Il est engagé dans l’armée, fort, vigoureux et bravache. Il s’offre des nuits d’amour avec Nana, s’appauvrissant de plus en plus. Il l'a rencontrée alors qu’il venait justement arracher son petit frère de chez cette « catin » où il passait désormais le plus clair de son temps, et il est tombé sous le charme de la courtisane qui fait dès lors de lui l’un de ses clients. Elle lui extorque de l’argent jusqu’à ce qu’il n'ait plus un centime à dépenser, l’obligeant à puiser dans les caisses de l’État. Repéré, il est jeté en prison.

Parallèlement au désespoir et à la ruine financière et morale dans laquelle Nana jette les deux frères, ils deviennent également les pires ennemis. En effet, Georges découvre que Philippe voit Nana en cachette, ce qui le pousse au suicide. Philippe...

Inscrivez-vous pour continuer à lire Les frères Hugon >

Dissertation à propos de Nana