No pasarán

par

Résumé

Éric, Andreas et Thierry, trois adolescents passionnés de jeux vidéo, font un voyage avec leur classe à Londres. Ils décident de rater une visite prévue et de partir à la recherche d’un magasin de jeux. Le destin, sous la forme d’une feuille de papier emportée par le vent, les mène jusqu’à une boutique des plus étranges. Là, les jeux dernier cri sont étonnamment vendus à petit prix, mais encore un étonnant vendeur leur ordonne de jouer à un jeu « avant qu’il ne soit trop tard », après avoir vu une vieille décoration militaire accrochée à la veste en cuir de leur ami Andreas – que ses deux amis n’avait jamais remarquée – et répété une phrase énigmatique : « ça ne finira jamais ». De retour dans le groupe, les trois camarades se font prendre mais cela leur est égal, et ils passent à travers la réprimande grâce à Elena, une réfugiée yougoslave qui est dans leur classe.

De retour chez eux, intrigués, les adolescents ouvrent le jeu, qui se résume à une simple disquette. Quand ils le mettent en marche, apparaît devant leurs yeux un jeu « trop réel pour être vrai ». Une voix sort de toute la pièce et leur donne les instructions d’« Expérience Ultime ». Finalement, chacun commence à y jouer de son côté et les adolescents s’aperçoivent que le jeu a quelque chose de réellement fantastique : le joueur est transporté dans l’univers du jeu et se bat pour de vrai aux côté de ses pions. Le jeu reprend d’ailleurs des guerres réelles,...

Inscrivez-vous pour continuer à lire Résumé >

Dissertation à propos de No pasarán