Odes et ballades

par

Evolution de la pensée poétique de l'auteur

Evolution de la pensée poétique de l'auteur : On observe à travers les poèmes une évolution des thèmes et de la narration.

Livre I: Dans son premier livre, Victor Hugo narre les aventures de la cour ; cela donne lieu à des poèmes tels que Louis XVII, La mort du Duc de Berry, Bonaparte etc. Nous pouvons lire à travers ses textes le chagrin qui l'envahit à l'annonce de la mort du Duc de Berry : « Fuis les banquets, fais trêve à ton joyeux délire, Paris, triste cité ! Détourne tes regards […] J'entends un prêtre saint dont la voix chancelante, dit la prière des tombeaux. ». Le ton y est exagérément mélancolique et dramatique. La tristesse prédomine avec des termes comme « triste », « désespoir », « pleurs », mais on retrouve également à outrance la présence de la douleur « bourreau », « cris », « douleurs » et de la mort « morte », « funéraires », « pompes sépulcrales ».

Mais peu à peu la vision du poète change, et la royauté est de moins en moins au cœur de ses préoccupations poétiques.

Livre II : Victor Hugo laisse plus de place à des éléments de son entourage direct. Il expose notamment le but de ses œuvres en leur adressant un long texte qu'il nomme A mes odes. Il y explique alors l'intérêt pour un auteur de produire de tels textes : ces odes doivent « s'envoler » afin de parcourir le monde, c'est-à-dire être lues par le plus grand nombre, convaincre et ne pas se laisser déstabiliser par les critiques désagréables et...

Inscrivez-vous pour continuer à lire Evolution de la pensée poétique de l'auteur >

Dissertation à propos de Odes et ballades