Odes et ballades

par

Le Romantisme

Le Romantisme est un courant littéraire qui succède au Classicisme. Lassés d'une vision qu'ils jugent faussée et pas assez franche, les écrivains se lancent dans la description du beau, du vrai, avec la mise en avant des sentiments humains. Le peuple est le nouveau sujet des artistes, et la jeunesse prime par sa vivacité, sa naïveté, sa fraîcheur.

Au départ auteur Classique, Victor Hugo adhère peu à peu au mouvement Romantique. On voit alors ses écrits évoluer pour devenir plus axés sur les sentiments, la morale, avec une mise en avant des éléments par une multitude de figures de style, de lexiques esthétiques, etc. De nombreux poèmes accumulent de belles images poétiques. Le but est de faire rêver le lecteur : « Oh! Parmi les soleils, les sphères, les étoiles, les portiques d'azur, les palais de saphir […] »

La beauté est primordiale ; elle apparait à travers un lexique riche en couleurs, en sentiments, et en description poétique. Par exemple, dans La promenade, l'auteur décrit avec force adjectifs les beautés du printemps qui embaume et des fleurs qui colorient le paysage. Les cinq sens sont mis en éveil par les mots, pour laisser à l'imagination le soin de créer un climat en adéquation avec le ressenti du poète : « Chaque étoile à son tour vient apparaître au ciel. Tels, quand un grand festin d'ambroisie et de miel embaume une riche demeure, souvent, sur le velours et le damas soyeux […] ».

Par ailleurs, les sentiments sont omniprésents dans les poèmes de Victor Hugo, on y trouve un très vaste champ lexical des sentiments: « douleur », « triste », « joyeuse », « jouissez », « amour », « afflige », etc. Tous ces termes se croisent régulièrement au long des phrases, accentuant ce sentimentalisme propre aux Romantiques.

C'est à travers des thèmes comme la fin de la jeunesse, la mort, l'amour ou la guerre que les sentiments sont le plus facilement mis en avant. Dans A une jeune fille, Victor Hugo aborde la jeunesse qui finira par se flétrir et conseille que chacun en profite tant qu'il le peut encore : « Oh ! Ne vous hâtez point de mûrir vos pensées ! Jouissez du matin, jouissez du printemps ; vos heures sont des fleurs l'une à l'autre enlacées ; ne les effeuillez pas plus vite que le temps. » La jeunesse est un sujet important pour les auteurs Romantiques car c'est au cours de cette période que naissent les vanités, représentation symbolique de la mort, du temps qui passe et de la beauté qui s'évanouit.

Le Romantisme prend donc place dans les écrits de Victor Hugo, qui se met à aborder plus régulièrement ses thèmes en apportant plus de sentiments et d'images poétiques aux poèmes de son recueil Odes et Ballades.

Inscrivez-vous pour trouver des essaia sur Le Romantisme >