Odes et ballades

par

Livre sixième

            En passant à la ballade, Hugo décaleson univers. Alors qu’il était revenu précédemment à des considérationsrelativement pragmatiques sur l’homme, la faune et la flore, il évoque ici unimaginaire merveilleux et soudain apparaissent des fées, des sylphes, des lutins,des géants, des sorcières, etc.

Inscrivez-vous pour trouver des essaia sur Livre sixième >