Peau de chagrin

par

Conclusion

La Peau de chagrin est donc une œuvre à mi-chemin entre le fantastique et le conte philosophique : la démonstration rationnelle s’inscrit dans une fiction qui use de l’allégorie ; les objets et les personnages représentent en effet des concepts particuliers. Raphaël se meut entre différentes valeurs, à l'âge où il doit choisir la vie qu'il mènera. Oscillant entre sagesse et mondanité, il va pactiser avec le diable pour le regretter très vite et tenter, désespérément, une vie sans désir, et donc sans humanité.

Inscrivez-vous pour continuer à lire Conclusion >

Dissertation à propos de Peau de chagrin