Peau de chagrin

par

Raphaël

Raphaël est un personnage topique des romans du XIXe siècle : un jeune homme qui cherche un sens à sa vie, au milieu du tourbillon de la ville. Il a été élevé par un père sévère, qui ne s'est ouvert à lui qu'à sa maturité, quand il a pu l'aider à éponger toutes ses dettes. Exsangue, il cherche, à la mort de ce père, à écrire un chef-d'œuvre littéraire. Se plongeant dans les études, il en est sorti par Rastignac, qui l'initie aux plaisirs de la vie, et il en vient à désirer la comtesse Fœdora, ce qui le ronge sans cesse. Voulant se donner la mort, il voit dans la peau de chagrin que lui propose un commerçant la fin de ses misères, puisque ce dernier lui promet que la peau exaucera le moindre de ses désirs. Mais cette obligeance du talisman impliquera un raccourcissement proportionnel de sa vie : c'est à ce moment que le récit et le personnage de Raphaël opèrent un revirement. Ce n'est plus un jeune homme bourgeois que peint Balzac, mais l'éternelle condition de l'homme pris à la gorge par ses désirs.

Inscrivez-vous pour continuer à lire Raphaël >

Dissertation à propos de Peau de chagrin