Pelléas et Mélisande

par

Pelléas

C’est le demi-frère de Golaud. Il partage avec lui une relation de confiance. C’est même à Pelléas que Golaud confesse premièrement (bien avant ses parents) son mariage avec Mélisande, au travers d’une lettre – et c’est grâce à une stratégie mise en place avec Pelléas qu’il reçoit le feu vert pour son retour au palais avec Mélisande à ses côtés : « En attendant, mon cher Pelléas […] Je sais que ma mère me pardonnera volontiers. Mais j’ai peur d’Arkel, malgré toute sa bonté. S’il consent néanmoins à l’accueillir, comme il accueillerait sa propre fille […] allume une lampe au sommet de la tour qui regarde la mer. Je l’apercevrai du pont de notre navire ». Une relation intime unit donc les deux hommes.

Mais cette confiance commence à s’effriter peu à peu lorsque Pelléas se rend compte qu’il a des sentiments plus que fraternels à l’égard de sa belle-sœur, Mélisande. D’abord, tout comme son frère, il fait preuve de tendresse envers elle en lui montrant une attention protectrice, comme dans la scène où tous deux se trouvent devant une fontaine dans le parc : « Prenez garde de glisser

Inscrivez-vous pour trouver des essaia sur Pelléas >