Pleine lune

par

Le père Orduña

Il est l’un des hommes qui a élevé notre héros. Il l’arecueilli alors qu’il n’était encore qu’un enfant et a assuré son enseignementreligieux, alors de mise dans l’établissement. Maintenant âgé, sans pluspersonne pour lui rendre visite, ce vieil homme pense à ce qu’il a fait, à ceque sont devenus ces garçons qu’il a élevés, et de manière plus générale sepenche sur l’évolution actuelle des hommes. Religieux, il se félicite de ne pasconnaître les tourments qu’apportent la sexualité ou l’amour dans la vie :« le père Orduña ressentit de lapitié pour lui et pour toutes les ombres qui l’avaient précédé derrière lagrille, de la pitié mais aussi de la gratitude envers la providence ou lamiséricorde divines pour l’avoir dispensé des tribulations et des révoltes dela passion sexuelle ». Son rôle dans ce roman est assez flou. Ilpourrait représenter la part religieuse de la vie, comme un parallèle ironiqueavec les horreurs que peuvent commettre certains hommes sans jamais connaîtrede réelle punition.

Inscrivez-vous pour trouver des essaia sur Le père Orduña >