Quand j'avais cinq ans je m'ai tué

par

Jessica

C’est une fillette mystérieuse qui fréquente la même école et la même classe que Gil. Il tombera amoureux d’elle, et ne s’en séparera plus. Il y a quelque chose d’intriguant chez Jessica que Gil trouve attirant. C’est une chose qu’elle possède toute seule parmi les filles de sa classe. Pas même Anne, qui malgré son intelligence demeure pour Gil la fille la plus moche du monde, tellement moche qu’elle ferait tomber toutes les feuilles des arbres.

Tout comme Gil, Jessica s’exprime – non pas violemment – mais de manière précise, détaillée et élaborée lorsqu’elle décrit quelqu’un qu’elle a « tué ». Dans leur cadre enfantin, on s’imaginerait qu’elle fait référence à une de ses poupées, et dans ce cas il s’agit de Bécassine. Peut-être que cette méticulosité et son amour du crime qu’elle partage avec Gil est ce qui les rend tellement compatibles.

Inscrivez-vous pour continuer à lire Jessica >

Dissertation à propos de Quand j'avais cinq ans je m'ai tué