Quand j'avais cinq ans je m'ai tué

par

Le Dr. Nevele

C’est le directeur de l’institution, il est l’incarnation de l’adulte incompréhensif, à l’opposé du Dr Edouard. À cause de ses méthodes antipathiques et punitives, Gil s’obstinera à ne pas se confier à lui et ne lui adressera jamais la parole. Comme punition, le Dr. Nevele cachera toutes les lettres envoyées à Gil par Jessica, jusqu’à ce que l’état de santé de Gil s’améliore. Lorsqu’il se rend compte que Gil se confie beaucoup plus au Dr. Edouard qu’à lui, il s’oppose à ses méthodes et le menace de le faire virer si celui-ci n’arrête pas de tisser des liens d’amitié avec Gil.

Ici on remarque la personnalité d’un adulte épris de contrôle, qui cherche premièrement à se faire respecter et à se faire comprendre tout en essayant d’ignorer la réalité.

Inscrivez-vous pour continuer à lire Le Dr. Nevele >

Dissertation à propos de Quand j'avais cinq ans je m'ai tué