Robinson Crusoé

par

La nécessité de la repentance

Ici, l'auteur indique dès le début de son roman l'importance de l'écoute des conseils d'autrui. En effet, à plusieurs reprises des personnages mettront en garde le héros principal. Tout d'abord, le père de Robinson lui affirmera que s'il refuse le destin qui s'offre à lui, s'il va vers la mer alors qu'il a la possibilité de ne pas faire de travaux manuels mais des travaux intellectuels, alors il sera victime de grands malheurs : « J'oserai te prédire […] que Dieu ne te bénirait point et que, dans l'avenir, manquant de toute assistance, tu aurais toute la latitude de réfléchir sur le mépris de mes conseils. ». Ces paroles prophétiques n'arrêteront cependant pas notre héros, qui prendra tout de même la mer. Suite à une immense tempête, il sera déposé à Yarmouth où le capitaine du bateau le mettra en garde à son tour contre sa volonté de prendre la mer : « Jeune homme, me dit-il, vous ne devez plus retourner sur mer ; vous devez considérer ceci comme une marque certaine et visible que vous n'êtes point appelé à faire un marin. […] voyez quel avant-goût le ciel vous a donné de ce à quoi il faudrait vous attendre si vous persistiez. ». La mise en avant de l'écoute d'autrui est largement appuyée par ces deux exemples. S'en suit donc de manière logique une repentance de la part de l'homme qui a bravé Dieu. Ainsi, afin de racheter ses fautes, Robinson mettra grandement Dieu en avant, notamment en instruisant Vendredi de ses croyances, il essaiera d'avoir une vie honnête sans se détacher de ce qui lui est offert (en gardant ses plantations au Brésil par exemple) et sauvera des vies, bien qu'elles lui semblent inférieures. Par ailleurs, afin de montrer que Dieu a finalement été miséricordieux avec lui, il met en parallèle les éléments vus comme malchanceux, qui ne sont finalement pas si affreux : « LE MAL : Je suis jeté sur une île horrible et désolée, sans aucun espoir de délivrance. LE BIEN: Mais je suis vivant ; mais je n'ai pas été noyé comme le furent tous mes compagnons de voyage. ». Par ailleurs, Dieu est omniprésent le long du livre, beaucoup...

Inscrivez-vous pour continuer à lire La nécessité de la repentance >

Dissertation à propos de Robinson Crusoé