Sans Famille

par

Rémi

Rémi est un petit garçon âgé de huit ans au début du récit, qui aété trouvé lorsqu’il n’était encore qu’un nourrisson par un couple, lesBarberin : « Je suis un enfant trouvé. Mais, jusqu’à huitans, j’ai cru que, comme tous les autres enfants, j’avais une mère, car,lorsque je pleurais, il y avait une femme qui me serrait si doucement dans sesbras en me berçant, que mes larmes s’arrêtaient de couler. Jamais je ne mecouchais dans mon lit sans qu’une femme vint m’embrasser, et, quand le vent dedécembre collait la neige contre les vitres blanchies, elle me prenait lespieds entre ses deux mains et elle restait à me les réchauffer en me chantantune chanson, dont je retrouve encore dans ma mémoire l’air et quelques paroles. »

On ne sait pas à quoi Rémi ressemble physiquement car le récit està la première personne et le narrateur ne se décrit pas lui-même. Les Barberin habitentdans un petit village d’Auvergne et gagnent leur vie tant bien que mal, le pèreétant maçon. Lorsque l’argent vient à manquer, Barberin décide de sedébarrasser de Rémi, devenu un poids pour lui. Le petit garçon est alors vendupour trente francs à un saltimbanque de passage, un vieil homme nommé Vitalis.Rémi, bien que triste d’avoir quitté sa mère, va apprendre de nombreuses chosesaux côtés de Vitalis, comme la lecture, et va se montrer très adroit, que cesoit pour jongler, jouer de la harpe, jouer la comédie, etc. : « Cetteéducation ne ressemblait guère à celle que reçoivent tant d’enfants, qui n’ontqu’à travailler, et qui se plaignent pourtant de n’avoir pas le temps de faireles devoirs qu’on leur donne. Mais il faut bien dire qu’il y a quelque chose deplus important encore que le temps qu’on emploie au travail, c’estl’application qu’on y apporte ; ce n’est pas l’heure que nous passons surnotre leçon qui met cette leçon dans notre mémoire, c’est la volontéd’apprendre. » Ses divers talents vont lui être utile pour subvenir àses besoins. Il va connaître de nombreuses aventures, tentant de retrouver savraie famille, allant de joies en déceptions, mais gardant toujours courage etoptimisme, sa droiture et son honnêteté, comme le lui avait enseigné sa mère. 

Inscrivez-vous pour trouver des essaia sur Rémi >