Sans Famille

par

Une description sociale du XIXème siècle

Au cours de la lecture, certains aspects du fonctionnement de la société de l’époque apparaissent, à travers une description de diverses régions de la France et de l’Angleterre, des gens qui y vivaient et y travaillaient :

« Après avoir marché assez longtemps dans une large rue moins misérable que celles que nous venions de traverser, et où les boutiques devenaient plus grandes et plus belles à mesure que nous descendions, Vitalis tourna à droite, et bientôt nous nous trouvâmes dans un quartier tout à fait misérable : les maisons hautes et noires semblaient se rejoindre par le haut ; le ruisseau non gelé coulait au milieu de la rue, et, sans souci des eaux puantes qu’il roulait, une foule compacte piétinait sur le pavé gras. Jamais je n’avais vu des figures aussi pâles que celles des gens qui composaient cette foule ; jamais non plus je n’avais vu hardiesse pareille à celle des enfants qui allaient et venaient au milieu des passants. Dans des cabarets, qui étaient nombreux, il y avait des hommes et des femmes qui buvaient debout devant des comptoirs d’étain en criant très fort. »

Inscrivez-vous pour continuer à lire Une description sociale du XIXème siècle >

Dissertation à propos de Sans Famille