Sans Famille

par

Vitalis

Vitalis est un vieil homme saltimbanque qui parcourt les routes de France avec ses trois chiens et son petit singe. Il est ainsi décrit : « Sur ses cheveux, qui tombaient en longues mèches sur ses épaules, était posé un haut chapeau de feutre gris orné de plumes vertes et rouges. Une peau de mouton, dont la laine était en dedans, le serrait à la taille. Cette peau n’avait pas de manches, et, par deux trous ouverts aux épaules, sortaient les bras vêtus d’une étoffe de velours qui autrefois avait dû être bleue. Il se tenait allongé sur sa chaise, le menton appuyé dans sa main droite ; son coude reposait sur son genou ployé. Jamais je n’avais vu une personne vivante dans une attitude si calme ; il ressemblait à l’un des saints en bois de notre église. » Ailleurs on trouve : « Auprès de lui trois chiens, tassés sous sa chaise, se chauffaient sans remuer : un caniche blanc, un barbet noir, et une petite chienne grise à la mine futée et douce ; le caniche était coiffé d’un vieux bonnet de police retenu sous son menton par une lanière de cuir. »

Ce vieil homme va prendre Rémi sous son aile et lui apprendre toutes sortes de choses, lui faisant partager sa curiosité pour le monde, le voyage, la lecture, etc. C’est un homme bon, bienveillant, qui même s’il ne peut fournir un toit à Rémi lui fait découvrir des choses qui constituent une autre forme de richesse. Il passe quelque temps en prison, victime d’une injustice, mais à sa sortie, il reprend la...

Inscrivez-vous pour continuer à lire Vitalis >

Dissertation à propos de Sans Famille