Toute vie est résolution de problèmes

par

Le travail sur les êtres vivants

Le travail de Popper, regroupé dans ce recueil de conférences, retraçant l'ensemble de sa carrière longue d'une cinquantaine d'année, a un temps porté sur la connaissance de la nature par l'Homme, comme on peut le retrouver dans un essai intitulée '' Questions autour de la connaissance de la nature ''. Popper va observer les animaux afin de dégager ce qui fait de l'Homme un animal à la nature propre, ainsi que la condition humaine et naturelle, nature dans laquelle il voyait l'assemblage de tous les éléments et êtres vivants ce qu'il appelait '' la plus merveilleuse harmonie de leur concert ''.

En observant l'ensemble du vivant, Popper retrouve la méthode élaborée et édictée par Albert Einstein, relativement simple en apparence, qui est de faire des essais, réussir, faire des erreurs, en tirer des leçons et évoluer afin de trouver la solution pour s'en sortir face au problème posé. C'est le but de la science pratiquée par l'homme, mais aussi celui de la vie de tous les êtres vivants : autant la faune que la flore, ils pratiquent des essais afin de trouver la solution face aux problèmes, comme l'évolution climatique, les incendies... ces êtres doivent ainsi évoluer et s'adapter à leur milieu, pour se perpétuer et donc prospérer. Dans le cas contraire, ils disparaissent, ce qui est arrivé à de nombreuses espèces.

Il admet ainsi que les animaux aient une réelle personnalité '' Certains animaux ont sans aucun doute une personnalité; ils possèdent quelque chose d'analogue à la fierté et à l'ambition, et ils apprennent à réagir à un nom ''. Popper reconnaît ainsi une personnalité, mais uniquement à certains animaux et semble...

Inscrivez-vous pour continuer à lire Le travail sur les êtres vivants >

Dissertation à propos de Toute vie est résolution de problèmes