Tristan et Iseult

par

Iseult la Blonde

Iseult la Blonde est un personnage tout aussi important que celui de Tristan. Évanescente, éthérée et « blanche comme le lys », elle apparaît, au début du récit, comme une jolie jeune femme ne voulant pas être livrée au roi de Cornouailles de force et se marier avec cet inconnu. En quittant les terres irlandaises, à bord d’un bateau, elle est accompagnée de Tristan et de sa mère, une magicienne, lui prépare une boisson magique qui lui fera accepter son futur mari, le roi de Cornouailles. Mais Iseult connaît l’amour et la passion avec Tristan qui aura bu du même philtre. Une passion absolue nait entre eux.

 En dépit des noces célébrées avec le roi, Iseult n’accepte pas ce mariage et, sous l’effet de la boisson magique, elle décidera de fuir la colère de Marc, son époux et la richesse royale pour vivre de manière beaucoup plus modeste avec son bien-aimé Tristan dans les bois pendant deux ans. Tout comme Tristan, à cause du philtre d’amour consommé, elle sera inaccessible au repentir que l’ermite Ogrin aura vainement essayé de représenter.

À travers les personnages d’Iseult et de Tristan, l’auteur nous fait vivre l’histoire d’une princesse délivrée par son prince charmant, nous rappelant celle de « Roméo et Juliette ». Tristan sauve Iseult des mains des lépreux auxquels elle a été livrée. Par la suite, la jeune femme est, encore une fois, secourue par le brave chevalier de la condamnation à mort sur le bûcher. Le lecteur le sent bien à travers la réplique suivante : « Par le Dieu en qui je crois, si j’arrive à temps au bûcher avant qu’on y jette mon amie, je préfèrerais être coupé en morceau plutôt que de ne pas tuer ceux qui la...

Inscrivez-vous pour continuer à lire Iseult la Blonde >

Dissertation à propos de Tristan et Iseult