Tristan et Iseult

par

Le vin herbé : élément déclencheur de l’amour passionnel

René Louis choisit de délicatement conserver cette atmosphère mythique et légendaire de ses prédécesseurs en gardant l’image forte du philtre d’amour qui sera la cause d’un amour et d’une passion qui naîtra entre deux êtres malgré eux. Ce fameux breuvage est préparé par la mère d’Iseult, la magicienne d’Irlande, le but étant que sa fille, après avoir bu la boisson, tombe amoureuse du roi de Cornouailles, un homme inconnu à ses yeux et qu’elle accepte finalement de l’épouser. Il sera bu par erreur par Tristan, le chevalier supposé ramener Iseult au roi. Donc, au lieu de tomber amoureuse de son futur époux, elle éprouve des sentiments pour Tristan qui n’est d’autre que le neveu de Marc, roi de Cornouailles.

Ce philtre magique est à l’origine de leur amour et de leur passion, de plus en plus fort à mesure que l’on avance dans l’histoire. Et c’est ce même philtre qui les rend inséparables malgré eux. Tous les deux essaient de lutter contre cette folle passion qui s’est emparée d’eux. Ils sont cependant fortement attirés l’un par l’autre et sont incapables de résister à l’envie de se voir dans des endroits secrets comme la forêt, par exemple. Malgré tout, leur amour sera bientôt révélé. Comme le dit si bien Tristan : « Ah, Dieu ! Qui peut aimer un an ou deux sans se trahir ? Car l’amour ne peut pas se dissimuler ».

Inscrivez-vous pour continuer à lire Le vin herbé : élément déclencheur de l’amour passionnel >

Dissertation à propos de Tristan et Iseult