Trois Contes

par

La légende de Saint Julien l'Hospitalier.

L'histoire se déroule au Moyen Âge, en Occident. Julien est le fils d'un noble seigneur et de sa gente épouse, parents attentifs et aimants. Son père est un seigneur bienveillant qui règne sur ses domaines avec bonté. À la naissance de l'enfant, sa mère a eu une vision lui annonçant que son fils serait un saint. Quant au père, une autre vision lui a annoncé que la vie de Julien serait pleine de gloire et de sang. C'est sous ces auspices contradictoires que Julien grandit.

Un vieux moine lui apprend à lire, à écrire, à compter. Sa vie s'écoule paisiblement entre leçons, prières, et divertissements de la part de jongleurs et troubadours venus le distraire, jusqu'au jour où il découvre par hasard un plaisir nouveau : donner la mort. C'est en tuant une souris qu'il éprouve une excitation qu'il va chercher à retrouver et à faire croître. Dès lors, le doux jeune homme se transforme en un chasseur invétéré qui néglige tout autre plaisir et n'est heureux qu'en courant le gibier. Ses journées ne sont plus qu'hécatombes, il abat bêtes à poil et à plume sans la moindre compassion. Tout lui est bon pour tuer – poignard, flèches, chausse-trappes, filets – et il massacre tout animal qui a le malheur de croiser sa route.

Un jour, il quitte le château paternel pour une partie de chasse qui va sceller son destin : il tue et tue encore, des dizaines d'animaux se présentent à lui, il n'en épargne aucun, enivré par l'odeur du sang et de la peur. Quand enfin il rencontre un grand cerf, sa...

Inscrivez-vous pour continuer à lire La légende de Saint Julien l'Hospitalier. >

Dissertation à propos de Trois Contes