Volpone

par

Bonario

Bonario: jeune gentilhomme, il est le fils de Corbaccio. Son nom, qui ne fait pas référence à un animal, le désigne comme un personnage positif, bienveillant. Contrairement à son père qui ne le traite plus comme un fils et le nomme « Dégénéré, porc, bouc, loup, parricide », Bonario reste, au moins dans les forme, respectueux envers son père devant les magistrats :

« (...)Monsieur, je vais m'asseoir

Je préfère que mon innocence soit malmenée

Que de résister à l'autorité d'un père. »

Il n'hésite pas à voler au secours de Celia quand elle est menacée par Volpone. Il est un des deux seuls personnages vertueux de l'histoire et la fortune de son père lui est remise à la fin de la pièce.

Inscrivez-vous pour continuer à lire Bonario >

Dissertation à propos de Volpone