Volpone

par

Résumé

Prologue

 

         Leprologue promet une pièce en tous points conforme à l’idéal théâtral du XVIIesiècle : alliance du divertissement et de l’enseignement, absence d’effetstrop grossiers, conformité aux règles d’unités (de temps, de lieu, depersonnage), retenue dans la satire (du « sel », mais pas de« vitriol »).


            Actepremier

 

         Unesalle dans la maison de Volpone, un riche Magnifico de Venise. Il entre,accompagné de Mosca, son serviteur. Volpone contemple sa richesse et s’enréjouit. Il la loue comme si l’or était un dieu, puis se loue de savoirl’entretenir sans travailler ni compter sur l’héritage d’un vieil ancêtre.Volpone envoie Mosca chercher ses divertissements : un nain, un eunuque etun androgyne. Tandis que Mosca sort, Volpone explique qu’il n’a pas d’héritier,et que de fait tout le monde convoite cette place. Il s’amuse à faire tourneren rond tous les prétendants à l’héritage : « toujours je les tiensen haleine, / Promenant sous leurs dents, heurtant contre leurs lèvres, /L’alléchante cerise… et puis la retirant ! ». Mosca revient,accompagné de Nano, le nain, Androgyno, l’hermaphrodite, et Castrone,l’eunuque. Nano et Androgyno jouent une saynète pour Volpone : ils retracentl’historique des corps par lesquels est passée l’âme de Pythagore, quimaintenant se trouverait dans le corps d’Androgyno. Nano demande à l’âme dansquel corps elle aimerait finir – elle répond un corps de fou. Ils chantentalors une chanson à la gloire des fous. Mais on frappe. Volpone les faitsortir.

C’est Voltore, l’avocat. Volpone presse Moscad’aller lui chercher ses fourrures. Mosca lui annonce, rigolard, que l’avocatamène avec lui un énorme cadeau – un plateau en argent massif. Volpone faitsemblant d’être malade, au bord du trépas – mascarade qu’il honore depuis troisans. Entre Voltore. Volpone et Mosca se jouent de lui, et Mosca finit paravouer (c’est faux bien évidemment) que Volpone a définitivement choisi Voltorecomme héritier et unique héritier. Un autre prétendant arrive. Mosca faitsortir Voltore, méfiant, qui souhaite avoir une preuve des affirmations duserviteur.

Entre Corbaccio, un vieux gentilhomme. Volponefait semblant de dormir, tandis que Mosca manipule Corbaccio pour obtenir delui un gros sac d’argent. Mosca lui promet pour finir de soutenir fermement sacandidature quand Volpone fera son testament. Corbaccio s’en va. Un troisièmefrappe.

Entre Corvino, marchand. De même, Mosca luiaffirme qu’il est l’héritier, puis s’amuse à le faire insulter Volpone, quifait semblant d’être dans le coma. Corvino est satisfait des services de Moscaet s’engage à partager avec lui tous ses biens – sauf sa femme. Il sort.

Une quatrième personne frappe – cette fois-ciune femme, Lady Politick Haspir. Volpone refuse de la faire entrer pour lemoment, il veut d’abord festoyer. Comme c’est une femme, on en vient alors àdiscuter de la femme de Corvino, qui d’après Mosca est sublime, mais aussistrictement gardée. Volpone veut la voir, et décide de se déguiser pour allerl’observer à sa fenêtre.

 

         Acte deuxième

 

         PlaceSaint-Marc, un coin retiré devant la maison de Corvino. Sont présents SirPolitick Haspir, époux de Lady et chevalier, et Peregrine, un voyageur. Tousles deux sont anglais. Politick Haspir explique qu’il est en Italie poursatisfaire à un caprice de son épouse. Peregrine, au fil du dialogue, prendconscience de la naïveté de son interlocuteur, et se met à lui raconter desanecdotes abracadabrantesques. Entrent Mosca, déguisé, accompagné de serviteursqui portent du matériel pour construire une estrade. Peregrine se méfie dessaltimbanques, tandis que Politick Haspir se réjouit, les considérant comme lesmaîtres du monde, possesseurs de tous les secrets, conseillers des grandsprinces. Une fois l’estrade construite, Mosca annonce Scoto de Mantua. EntreVolpone, déguisé  en charlatan, et suivid’un groupe de faux fidèles. Volpone bonimente pour vendre une huile auxpropriétés extraordinaires. Son discours est ponctué des commentairessceptiques de Peregrine, et des commentaires séduits de Politick. Il finit parattirer l’attention de la femme de Corvino, Celia, qui lui envoie son mouchoirdepuis son balcon. Entre Corvino, qui chasse la troupe de Volpone à coups debâton. Sir Politick Haspir décide de rentrer car il croit repérer quelquedangereux complot politique dans l’événement. Peregrine se réjouit de la bêtisede son compère.

         Unesalle dans la maison de Volpone – entrent Volpone et Mosca. Volpone révèlequ’il est amoureux de Celia et qu’il veut la séduire. Il craint d’avoir étéreconnu, mais Mosca le rassure sur ses qualités de dissimulateur. Ils sortent.

         Unesalle dans la maison de Corvino. Entre Corvino, l’épée à la main, qui tireCelia sur scène. Il est furieux. Celia se défend d’avoir fait quoi que ce soitde mal ou même d’inhabituel. Il la renvoie dans sa pièce. Entre Mosca, quiannonce que Volpone va mieux, grâce à l’huile de Scoto. Corvino redouble defurie. Mosca l’informe que des médecins sont venus examiner Volpone, et qu’ilsont collégialement conclu que Volpone devait, pour sa santé, coucher avec unefille. Mosca manipule Corvino, et le bougre finit par proposer les soins de sapropre femme. Mosca sort. Corvino appelle sa femme. Il s’excuse, et prometqu’il n’est pas jaloux, comme il aura l’occasion de le démontrer, dit-il, à lagrande fête à laquelle ils sont invités chez Volpone.

 

         Acte troisième

 

         Unerue. Mosca monologue, se réjouit de son habileté. Entre Bonario, fils deCorbaccio, qui de prime abord repousse Mosca. Mosca se livre à un chantageaffectif qui pousse Bonario à se repentir. Mosca lui révèle alors que Corbacciole renie. Bonario n’en croit rien. Mosca lui promet que s’ils vont l’observeren cachette, ils auront confirmation de ce qu’il dit.

         Unesalle dans la maison de Volpone. Volpone s’ennuie. Il demande à ses troisacolytes de l’amuser en attendant le retour de Mosca. Nano, Androgyno etCastrone entrent donc. Ils commencent une saynète, quand débarque sans criergare Lady Politick Haspir. Volpone est contraint de subir sa conversation. Il abeau jouer le malade très fragile, elle trouve toujours moyen de rebondir et depoursuivre. Mosca entre enfin. Il fait croire à la Lady qu’il a surpris sonmari avec une catin. Elle part à sa recherche. Mosca rassure Volpone, et luipromet que ses désirs vont bientôt trouver satisfaction, après que Corbacciosera venu finaliser le testament.

         Dansle couloir qui mène à la chambre de Volpone. Mosca et Bonario entrent. Moscafait se cacher Bonario.

         Dansune autre partie du couloir, Corvino et Celia arrivent, mais il est trop tôtpar rapport aux plans de Mosca. Il leur dit d’attendre là. Corvino commence àexpliquer à Celia ce qu’elle va devoir faire.

         Moscavient annoncer à Bonario que son père sera en retard. Il le fait se cacher dansun cabinet en attendant.

         Petiteellipse. Corvino et Celia entrent dans la chambre de Volpone, alité. Mosca està son chevet. Corvino essaie de convaincre Celia que sa mission est un acte depiété, auquel elle se refuse. Mosca suggère de laisser Volpone et Celia seuls,car à son avis elle refuse par pudeur. Mosca et Corvino sortent. Volpone sedévoile et fait généreusement la cour à Celia, qui se refuse malgré tout, carpour elle l’innocence est la vertu suprême. Volpone insiste, Celia le suppliede la laisser. Bonario fait irruption et sauve Celia, avec la ferme intentionde démasquer Volpone auprès de tous. Bonario et Celia sortent. Volpone selamente. Mosca entre, blessé. Il s’est fait rosser par Bonario. On frappe. Ilsdécident de faire face. Volpone reprend son personnage de malade. EntreCorbaccio. Mosca se plaint d’avoir été injustement frappé par Bonario.Corbaccio déshérite son fils, et prend Volpone comme héritier. Voltore faitirruption, car il voit que Mosca n’est pas du tout en train de défendre ses intérêts.Mosca l’embobine encore davantage, et parvient à retourner la situation contreBonario. Corbaccio et Voltore sortent, bien décidés à contredire tout ce quedira Bonario.

        

         Acte quatrième

 

         Unerue, dans laquelle se trouvent Sir Politick Haspir et Peregrine. Sir Politickraconte des absurdités, au grand amusement de Peregrine. Entre Lady Politick.Elle pense que Peregrine est une catin habillée en homme. Sir Politick, qui necomprend pas trop ce qui lui arrive, finit par s’en aller. Tandis que LadyPolitick et Peregrine se disputent, Mosca entre. Il détrompe Lady Politick etlui révèle que la catin qui était avec Sir Politick a été arrêtée plus tôt – ildésigne en fait Celia. Lady Politick et Mosca sortent pour aller la voir.Peregrine reste seul sur scène, perplexe.

         AuSénat. Entrent Voltore, Corbaccio, Corvino et Mosca. Mosca leur fait réviser lamascarade qu’il a mise en place. Entrent Bonario, Celia, ainsi que toutl’appareil judiciaire. Voltore prend d’abord la parole, et vilipende Bonario etCelia. Corbaccio ensuite plaide contre son fils et Corvino contre sa femme.Mosca explique à son tour qu’il a vu les deux jeunes gens mettre en scène leviol de Celia par Volpone, puis il fait entrer Lady Politick qui sans attendres’en prend à Celia. Enfin, arrive Volpone dans une civière. Les juges demandentqu’on l’examine.  Voltore le déclareinapte à faire quoi que ce soit. Les juges sont convaincus de la culpabilitédes deux jeunes gens et sortent avec eux pour réfléchir à leur sentence. Moscarenvoie ses plaisants en leur promettant chacun leur tour de défendre toujoursleurs intérêts. Puis il manipule Lady Politick pour qu’elle ne retourne pas ennuyerVolpone.

        

         Acte cinquième

 

         Unesalle dans la maison de Volpone. Volpone monologue : il est soulagé etboit du vin pour se remettre de ses émotions. Mosca entre. Volpone féliciteMosca pour son habileté et veut prolonger l’amusement. Il appelle Nano etCastrone et leur demande d’aller répandre en ville la nouvelle de sa mort. Ilssortent pour ce faire. Volpone se cache derrière un rideau pour écouter, etMosca se met à son pupitre, avec un bonnet, comme s’il faisait l’inventaire desbiens de son maître. Les prétendants à l’héritage arrivent bientôt :Voltore, puis Corbaccio, puis Corvino, puis Lady Politick. Mosca s’amuse à leslaisser parler dans le vide, en ne répondant pas à leurs questions – toutconcentré qu’il est sur son inventaire – ou bien en répondant par des détours.Finalement, il leur dit, chacun leur tour, leurs quatre vérités. Ils s’en vont,chacun leur tour, tout penauds. Volpone sort de sa cachette et se réjouit.Mosca a un autre tour dans son sac : il souhaite s’amuser avec un sergentde sa connaissance, qui ressemble beaucoup à Volpone.

         Unesalle dans la maison de Sir Politick Haspir. Peregrine entre, déguisé,accompagné de trois marchands. Il veut jouer un tour à Sir Politick, pour luifaire peur. Les trois marchands sortent. Sir Politick entre. Peregrine lui faitcroire que le Grand Turc est là pour acheter l’État de Venise, Sir Politickayant affirmé plus tôt qu’il avait les moyens de le faire vendre. Sir Politickavoue que ses histoires n’étaient que des mensonges. Mais Peregrine continue lamascarade, et invite Sir Politick à se cacher sous une carapace de tortue. Lestrois marchands reviennent et font semblant de chercher Sir Politick. Puis ilsfont semblant de croire voir une véritable tortue. Enfin ils le démasquent etl’humilient – l’humiliation étant couronnée par le fait que Peregrine à sontour se démasque et injurie Sir Politick. Peregrine et les marchands sortent.Les Politick décident de quitter Venise à tout jamais.

         Unesalle dans la maison de Volpone. Volpone est déguisé en sergent, Mosca enclarissimo. Volpone sort jouer des tours aux gens en ville. On comprend à cemoment que Mosca a pour plan de se retourner contre Volpone. Il fait sortirNano, Androgyno et Castrone.

Une rue. Entrent Corbaccio et Corvino, biendécidés à se venger de Mosca. Entre ensuite Volpone dans son déguisement. Il semoque d’eux. Ils sortent. Vient ensuite Voltore – mêmes jeux. Volpone estcontent, mais pas encore satisfait.

         Unautre endroit de la même rue. Corvino et Corbaccio aperçoivent Mosca. Volponevient à nouveau les provoquer. Corvino veut le rosser. Mosca repasse sur scène.Volpone appelle Mosca à l’aide. Corvino et Corbaccio fuient. Vient Voltore.Volpone se moque de lui encore une fois. Ils sortent ensemble, pour aller auSénat, où l’on doit prononcer la sentence contre les deux jeunes gens.

         AuSénat. Voltore essaie de convaincre les juges qu’il a menti plus tôt ; Corvinoessaie de l’en empêcher, car cela remet en cause son honneur (il deviendraitmaquereau au lieu de cocu). Les juges apprennent la mort de Volpone, ce quiremet les choses en perspective.

         Unerue. Volpone prend conscience, quand Nano et ses deux comparses disent queMosca leur a dit de sortir et de laisser les clefs, que Mosca est en train dese retourner contre lui.

         AuSénat. Sont en scène les Juges, Voltore, Corbaccio, Corvino, Celia, Bonario.Voltore essaie de faire éclater la vérité. Volpone entre. Il chuchote à Voltoreque Volpone est vivant et qu’il est toujours héritier. Voltore simule unmalaise pour couper court à ses tentatives de justice – Volpone fait croirequ’il était possédé, et que tout ce qu’il disait était fruit du Diable. Voltoredéclare que Volpone est vivant, à la surprise générale. Entre Mosca. Volponelui demande d’annoncer qu’il est vivant, mais Mosca refuse, négocie. Alors quel’étau se resserre, Volpone se démasque et dénonce tout le monde. Les Jugesprononcent leurs sentences : Mosca sera fouetté et envoyé auxgalères ; Volpone sera jeté en prison jusqu’à sa mort ; Voltore seraenfermé au couvent ; Corvino devra faire le tour de Venise avec un bonnetd’âne et un écriteau exhibant ses délits.

Inscrivez-vous pour trouver des essaia sur Résumé >