Droit

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1355 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 3 avril 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
BREVE HISTORIQUE DE PEZENAS OU DE PEZENAS EN TROIS ACTES

Acte premier

le premier indique, au cœur de beau XIIIe siècle, en ville marchande associée à sa voisin Montagnac dans un cycle annuel de cinq force de champagne pour le Nord A la croisée des monde chemin est- ouest, du Rhône Pyrénées et à la Garonne (l’ancien chemin d’Hèrklès, la voie domitiennne, le chemin de la Reine Juliet ….) etsud- nord de la mer à la montagne riche en minerais au cœur de la vallée de l’Hérault , la position géographique est certes intéressante dès le premier âge du Fer elle et d’ailleurs fixé sur une butte à un kilomètre en amont, du site actuel, un îlot de peuplement qui commence avec le monde méditerranéen, comme l’atteste le mobilier en particulier étrusque exhumé de la nécropole de laSaint-Julien (fin Vle début Vle siècle avant Jésus-Christ ).
Etablie dans la plaine de l’Hérault la colonie de droit du latin dont Pline vante la qualité des laines s’effaces bien vite au vent des invasions et sous les limons du fleuve. Lorsqu’il apparaît vers la fin du Xe siècle, le site, qui s’est à nouveaux déplacé, n’est lu occupé que par un sur une défendant le passage de l’Hérault et l’accès de laMontagne noire orientale par la vallée de la Peyne. C’est aux Capétiens que Pézenas doit avec son rattachement au domaine royal, une première fortune.de dix ans après son achat par Saint-Louis en 1262, le souverain du XIXe siècle lui accorde sa première foire marchande. D’autres suivront, qui feront sa renommée jusqu’au début XIXe siècle. Pour la fête de la Nativité de la Vierge en septembre,la Saint-Amans, début novembre, le lundi de Pentecôte places et rues- dont la rue de la Foire appelée autrefois rue Droite, qui longue le rempart sud-ouest-sont encombrées par les et des marchands et changeurs, Montpelliérains, mais aussi Provençaux, Dauphinois, Savoyard, Piémontais et Florentins viennent y chercher épices, merceries, monnaies et lettre de change, mais surtout ces piècesfabriquées par les paysans des avant-mont du Massif centrale et des Pyrénées.les marchands sont protégées dans leurs voyages et leurs transactions. En échange le roi tire de substantiels profits des péages et autres la ville des loyers et de l’afflux de populations. Jacques au Cœur, le Grand Argentier du roi Charles VII ne, s’y trope pas. Au lendemain de la Guerre de Cent Ans il afferme plusieursannées durant les foires de Pézenas-Montagnac pour 9 à 12 000 livre aux XIIe et XIIIe siècles encore, bien qu’ayant beaucoup perdue de leurs rayonnements elles restent un bon de l’économie languedocienne. Les prix des matières premières textiles y son établis, comme celui des eaux-de vie, chaque samedi marché des> par les distillateurs de la ville, de ses environs, et les négociant du port de cetteactivités d’échanges, qui fut à l’origine des développements de la ville subite encore aujourd’hui le traditionnels marché hebdomadaires, transféré du jeudi a samedi par lettre du roi Charles VII du novembre 1484 et une zone d’influence commerciales qui s’étend sur une trentaine de village alentours

Acte deuxième

Du milieu XVIe au premier tiers du siècle suivant la ville construit peu àpeu son image de centre politique, jusqu’à devenir en effet la capitale gobermorale de la province de Languedoc et la ville des Etat, avant d’être brutalement d’épouiller de cette nouvelle fonctions Malgré les misères des guerres religieuses, accompagnées de leurs cortèges de pestes, qui perdurent jusqu’au sièges de Montpellier de1622 et en raison même de conflit qui déchirent la provincescomme le royaumes s’affirme, le rôles des chefs militaires que sont le gouverneur de provinces choisie par le roi. Ici en en Languedoc ils tiennent depuis plus d’un siècle à une même famille, celle des Montmorency, originaire d’iles de France. En grand seigneurs, Anne, suivi d’Henri Il, établie aux portes de la ville, dans leur Domaines dans la Grande des Près s’appuient sur une aristocratie une...
tracking img