Le monde en 1945

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 11 (2657 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 20 novembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Le monde en 1945

MANUEL L/ES/S, PAGE S 22-23

Question 1. C’est en Europe et en Asie que les risques d’affrontement entre les deux superpuissances sont les plus grands. Elles s'opposent en effet directement dans le rapport
de forces qui se joue sur les deux grands théâtres d’opération de la Seconde Guerre mondiale : il s’agit de délimiter les zones d’influence respectives à partir deszones occupées lors des combats contre les nazis et contre les Japonais. Ainsi, aux frontières de ces zones, la Grèce et la Chine, mais aussi l’Iran, posent problème.

Question 2. Dans ce contexte, les colonies qui présentent la plus forte agitation nationaliste, telles que l’Inde, l’Indonésie, la Syrie ou l’Algérie, sont aussi celles qui ont eu le plus de rapports avec la Seconde Guerre mondiale,soit parce que des combats s’y sont déroulés ou que nombre de leurs ressortissants y ont participé, soit encore parce que leurs métropoles en sont sorties affaiblies. Apres un conflit durant lequel les puissances de l’Axe se sont appuyées sur les mouvements anticolonialistes (les Japonais ont encouragé le nationalisme en Indochine et en Indonésie par exemple), la France et le Royaume-Uni, les deuxgrandes puissances coloniales, sont en recul face aux deux nouveaux Grands et a l’idéal émancipateur de l’ONU : le mouvement de décolonisation s’enclenche.

Question 3. Toutefois, la décolonisation n’est encore qu’a ses débuts, ce qui explique la part extrêmement faible prise par l’Afrique et par l’Asie a la naissance de l’ONU, car le nombre d’Etats indépendants sur ces deux continents estencore fort réduit.

L’Europe en 1945
MANUEL L/ES/S, PAGE S 24-25

Question 1. C’est essentiellement l’URSS qui bénéficie des modifications territoriales en 1945. Dans ce grand déplacement des frontières vers l’ouest, elle se voit reconnaitre ses annexions du début de la guerre (pays Baltes, Carélie, etc.) en même temps qu’elle retrouve en partie les positions de la Russie tsariste d’avant 1917.Question 2. Les peuples habitant les pays voisins de l’URSS ainsi que les Allemands apparaissent comme les principales victimes de ces changements territoriaux. Les pays Baltes notamment perdent leur indépendance acquise en 1918 sans que les populations aient été consultées.

Question 3. Lors de ce mouvement qui installe le nouvel empire soviétique à l’est de l’Europe, la Pologne estreconfigurée aux dépens de l’Allemagne, ce qui cause la migration de trois millions de Polonais. Ce sont les Allemands qui souffrent le plus des recompositions de l’après-guerre. Ils sont 12 à 13 millions a être déplacés vers les quatre zones d’occupation de leur pays.

Ensemble documentaire
60 ans après : un passé toujours présent
Manuel L/ES/S, pages 34-35
Analyse des documents
Question 1. Lediscours d’hommage aux victimes des massacres de Katyn, prononcé par le président polonais Lech Kaczynski en novembre 2007, lui offre l’occasion solennelle de célébrer la restauration de la pleine indépendance de la Pologne, plus de 15 ans après la chute du pouvoir communiste et l’instauration d’un régime démocratique. Ces exécutions de masse, perpétrées en 1941 par le NKVD sur ordre direct deStaline, étaient intervenues durant la période d’occupation de la Pologne par l’URSS, négociée avec Hitler dans le cadre de la signature du pacte germano-soviétique d’aout 1939. Les Soviétiques ont tente en vain d’en imputer la responsabilité aux dirigeants de l’Allemagne nazie lors du procès de Nuremberg. Katyn est devenu ensuite un sujet tabou en Pologne et en URSS, même après la dénonciation descrimes de Staline par Khrouchtchev en 1956. A l’inverse, le souvenir de Katyn était un moyen pour les dissidents polonais de contester la
légitimité du régime communiste et de dénoncer sa soumission à Moscou. Lech Kaczynski fut lui-même l’un des principaux conseillers de Lech Walesa a l’époque du syndicat Solidarité, avant de prendre ses distances avec lui.

Ce n’est qu’en 1990, au temps de la...
tracking img