Les espaces ruraux en france

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1310 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 2 juin 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Tout comme les espaces urbains, les espaces ruraux sont aménagés par les hommes.

Ils étaient autrefois dépendants de l'agriculture et vivaient repliés sur eux-mêmes.

Avec l'ouverture des économies, même les espaces reculés doivent s'intégrer aux

échanges. Ils sont maintenant très divers et leur intégration à l'économie est variée.

Les paysages montrent le degré de rationalité dansl'organisation des espaces ruraux

Ceux-ci se diversifient vers des activités extra-agricoles.

Les espaces ruraux sont donc en profonde mutation. Ils subissent l'influence de plus

en plus importante des villes et les différences dans les modes de vie s'atténuent.

Mais ils apportent en contrepartie aussi beaucoup au monde urbain. Quelle a été la

mutation de la ruralité dans cemonde contemporain qui est amené à évoluer ?

Dans un premier temps nous allons aborder l’évolution démographique ainsi que

l’aménagement des espaces ruraux en France et dans une seconde partie nous allons

aborder l’importance de l’agriculture et les nouvelles fonctions du monde rural en

France.

La France est le deuxième pays le plus peuplé de l'Union européenne, derrièrel'Allemagne qui compte 82,1 millions d'habitants. Avec les 770 000 résidents des

collectivités d'outre-mer, la France compte un total de 65,1 millions habitants.

Selon les derniers chiffres de l'Insee, l'hexagone a gagné 366 500 personnes en 1 an,

dont 76 000 dues au solde migratoire et 290 500 à un accroissement naturel (834 000

naissances moins 543 500 décès).

Les zones rurales nesont plus forcément des territoires dont la population diminue, au

contraire. L’évolution démographique d’un territoire dépend de la disponibilité des

ressources naturelles, humaines et financière, mais aussi de l’efficacité a mettre ces

ressources au service du développement économique local.

On a longtemps associer déclin démographique et milieu rural, du fait que ce dernierconnaissait l’émigration des jeunes, une faible croissance naturelle due à une

répartition déséquilibrée des sexes et des classes d’âge, et, par conséquent, un

vieillissement de sa population.

Mais aujourd’hui la situation a changer certaines zones rurales sont en effet désormais

perçues comme des endroits où il fait relativement bon vivre, en particulier pour les

jeunesfamilles, voire pour les retraités.

Ces nouvelles valeurs ont doté les territoires ruraux de nouveaux avantages

comparatifs et de nouvelles activités économiques, qui à la fois attirent de nouveaux

résidents et contribuent à retenir les jeunes dans les zones rurales.
L’organisation des espaces ruraux s’est modifiée car ils sont devenus très dépendants

des villes. En effet, leurorganisation dépend des relations qu’ils tissent avec les unités

urbaines. Les réseaux de voies de communication sont les « vecteurs » de ces

relations.

Depuis vingt ans, tous les espaces ruraux en croissance se situent près des grandes

villes: Nantes, Toulouse, Montpellier, Paris …

De plus, l’autre facteur de changement dans l’organisation de ces espaces tient dans le

fait qu’ilsont été amenés a diversifier leur économie.

Autrefois, l’activité agricole régnait presque sans partage. Depuis la fin de la

deuxième guerre mondiale, ce n’est plus le cas. Les campagnes ont développé d’autres

secteurs comme le tourisme (accueil, hôtellerie, loisirs … ) .

Le visage des espace ruraux a donc complètement changé au cours de la deuxième

guerre moitié du vingtièmesiècle au point que l’on peut parler aujourd’hui d’une

nouvelle société rurale. Mais pourtant un héritage semble vouloir persister dans ce

monde, a savoir celui de l’agriculture qui était et reste encore aujourd’hui un secteur

important en France.

Après avoir connu une situation de pénurie et de dépendance alimentaire après la

guerre, la France est devenue le premier pays...
tracking img