Tous les matins du monde

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1110 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 3 novembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Du tableau au texte
« Ecoutez le son que rend le pinceau de Monsieur Baugin […]. Vous avez appris la technique de l’archet. » Telle est la « leçon de musique » que Monsieur de Sainte Colombe donne à Marin Marais , lors d’une visite au peintre Lubin Baugin.

Le jansénisme comme toile de fond
Le jansénisme = catholicisme pessimiste et sévère, marqué par doctrine de St Augustin. Se développe audébut du XVII° siècle, à une époque où religion catho. cherche à se renouveler face au dvpmt du Protestantisme.
Pour janséniste, l’homme (réduit depuis chute à état de pécheur), est jouet de ses passions, est perdu dans un monde sans lumière et ne peut espérer en son salut, car ce salut dépend exclusivement de la grâce, faveur gratuite et toute puissante d’un Dieu caché, auquel homme n’a pasaccès directement dans monde.

Sainte Colombe, le janséniste
Avec personnage de SC, PQ compose figure janséniste : taciturne, retiré à la campagne ds très grande austérité de mœurs, refuse et méprise honneurs. A renoncé au monde pour se consacrer à son art. Confie éducation de ses filles à un « homme qui appartenait à société qui fréquentait Port-Royal, Monsieur de Bures ». Scènes oppositionentre SC et Monsieur Caignet, puis abbé Mathieu, signalent tout particulièrement cette dimension.
Toute œuvre PQ est marquée par cet intérêt qu’il porte à solitude janséniste et à ses réalisations artistiques.

Roman : texte purement narratif. Neutralité historique. Scène dialoguée. Construit autour de silences, de retours, de variations, d’ellipses temporelles, mais jamais sans que histoireracontée soit perdue de vue.

L’image
Ecriture de Tous les matins du monde tend également vers cinéma par place importante qu’y occupe image. PQ compose « peintures coites » (terme qu’il emploie à propos de G. de La Tour), des tableaux, très soucieux des couleurs et des détails, non seulement ds description des lieux, mais aussi dans celle des perso. Il arrête regard sur des objets (gaufrette,verre de vin, morceau de velours de Gênes vert …), sur des fragments de corps (une main, une nuque, des lèvres…). La « vorste » de SC, la cabane qu’il a fait construire dans jardin, « dans les branches d’un grand mûrier », pour s’isoler et jouer de la viole, constitue lieu particulièrement inspirant pour cinéaste et son décorateur, et crée un espace de jeu, çad un espace qui par lui-même,développe des situations.
Par ailleurs, référence constante à peinture à peinture, qu’elle soit explicite (Baugin) ou implicite (de La Tour) peut mettre en place une possible écriture cinématographique à laquelle AC et son directeur de la photo (Yves Angelo) furent particulièrement sensibles. Ils ont construit ensemble de leur film en plans fixes, çad sans mouvements de caméra, plans qui constituentautant de tableaux vivants et dans lesquels un soin tout particulier fut apporté à la lumière (choix du clair-obscur, mise en valeur de couleurs tranchées sur des fonds plutôt gris). Yves Angelo insiste sur le choix d’une certaine austérité dans la composition de image. Pour travail lumière, s’est inspiré de la peinture de époque et de essai de auteur japonais Junichiro Tanizaki, Eloge de l’ombre, quitente de montrer comment ombre et pénombre dévoilent plus que la lumière. Travail cadre a consisté à ne filmer qu’en caméra fixe. Non seulement plan fixe permet une lumière + précise, très ponctuelle, et donc un travail des ombres, mais il crée en outre une distance et un positionnement particuliers par rapport à ce qui est montré et il impose un rythme assez lent. Cela influe sur rapport duspectateur à image : il n’est pas diverti mais constamment à l’affût, à la fois soumis à une plus grande contrainte et forcé, paradoxalement, à une plus grande liberté dans le regard.

L’écrivain à sa table de travail
Roman est une réécriture purement narrative d’un épisode raconté dans La leçon de musique, livre qui s’appuie lui-même sur la lecture de textes anciens, tandis que le film sera une...
tracking img