Le vieil homme et la mer

par

Cinquième jour

Le lendemain, très tôt, Manolin vient rendre visite à Santiago. Il constate que les mains de son vieil ami sont mutilées et il éclate en sanglots. Il décide d'aller lui chercher du café. Pendant ce temps, les autres pêcheurs trouvent ce qu’il reste du marlin, « une longue arête blanche », et en estiment la taille. Santiago se réveille, les deux personnages sont heureux de se retrouver. Manolin décide de retravailler avec Santiago, peu importe ce que ses parents en diront. Le marlin est reconnu par la communauté comme une prise magnifique. Le roman s'achève sur le tableau suivant : Manolin s'occupe de Santiago, qui dort en rêvant toujours de ses lions.

Inscrivez-vous pour continuer à lire Cinquième jour >

Dissertation à propos de Le vieil homme et la mer