Commentaire Edit d'Union

2864 mots 12 pages
DELUGEARD
Pauline Histoire des Institutions TD IV

Texte à commenter : Henri III, « Edit d'Union », juillet 1588

BOSSUET dit : « Tout l'Etat est en lui », en parlant du roi. En effet, il s'agit de l'identification du trône royal à celui de Dieu, le roi est alors l'incarnation vivante de l'Etat et ne peut s'émanciper des lois divines et naturelles étant responsable devant Dieu lui-même. Par cela, le souverain se doit de gouverner selon Dieu et ainsi d'assurer le bien commun par la religion qu'il défend en tant qu'incarnation divine. C'est ce que Henri III, roi de France de 1574 à 1589, s'applique à faire avec l'Edit d'Union de 1588. Effectivement, ce type de texte appelé « ordonnance sans adresse ni sceau » par O.MARTIN montre l'aspect impersonnel de cet Edit seulement caractérisé par « le roi veut et ordonne », « il est ordonné que »... le roi impose alors sa volonté et son autorité. Dans le cas de cet Edit d'Union, le roi Henri III tente une alliance entre la monarchie et la Ligue. En effet, ce texte est une œuvre de pacification que le roi signe à Rouen le 15 juillet 1588. Cet Edit est alors la conséquence de la journée des barricades de Paris où le roi est contraint de quitter la capitale du fait de l'opposition des catholiques à l'autorité royale. Ces conflits sont marqués par les guerres de religion, comme avec le massacre de la Saint-Barthélémy en 1572 par exemple, alimentées par la réforme protestante, née en Allemagne d'une doctrine de LUTHER et qui est propagée en France par CALVIN, celle-ci semblait alors légitime pour contrer les abus de l'Eglise catholique, cependant elle devient intransigeante et menace cette Eglise dans son unité qui finit donc au Concile de Trente par opérer une réforme à ce sujet. Cela est évoqué dans cet Edit, en effet, ici le roi s'emploie à concilier le pouvoir royal et l'Eglise en affirmant le principe de catholicité du royaume qu'il qualifie de loi fondamentale ; ainsi la religion

en relation

  • Arret lemaistre
    878 mots | 4 pages
  • Commentaire de la déclaration d’henri iv du 7 janvier 1599
    1336 mots | 6 pages
  • Arrêt lemaistre
    1362 mots | 6 pages
  • Commentaire de l'arrêt lemaistre
    3112 mots | 13 pages
  • Commentaire d'arrêt lemaistre
    1731 mots | 7 pages
  • Redaction
    2275 mots | 10 pages
  • Révisions histoire du droit
    3627 mots | 15 pages
  • Intro historique au droit (fiche de révision)
    6975 mots | 28 pages
  • Histoire du droit : une societe regit par un roi
    14882 mots | 60 pages
  • Plaquette TD Histoire du droit et des institutions
    6482 mots | 26 pages