Histoire du droit

7834 mots 32 pages
INTRODUCTION HISTORIQUE AU DROIT ET AUX INSTITUTIONS PUBLIQUES:
L’importance du formalisme, il peut apparaitre comme une contrainte. Entre liberté et règle, la liberté n’est pas toujours une faveur et la règle peut être protectrice. Le formalisme juridique c’est aussi un formalisme de protection. On les trouve en histoire dans les sociétés primitives. Le Moyen Age va se caractériser par un grand formalisme, notamment dans les actes juridiques et la procédure. C’est une protection car ça invite les gens à se rendre compte de l’importance de l’enjeu. Si on adopte une attitude contraire au formalisme, les personnes sont engagées par n’importe quelle parole et leur attention ne sera pas attirer sur ce qu’il faut. Ce qui explique que le droit ait été historiquement formaliste. Le revirement s’est produit lors de la codification Napoléonienne avec l’influence des idées de la révolution, c’est donc le principe du conceptualisme. Mais le formalisme à fais son retour dans certains domaines du droit.

INTRODUCTION : I. Notions Générales A. Définitions : * « introduction » vient du terme latin « intro » (dedans) et « ducere » (conduire). Ducere amène à Dux, qui est le général, qui ensuite amène au Duc, qui était une personne avec des charges militaires, et qui étaient chargé d’administrer une grande province. * La notion « d’histoire », si l’on se réfère à un dictionnaire tel le Littré, c’est un récit de faits, d’évènements. Il ajoute que c’est également des ouvrages contenant ces récits. Il y a un troisième sens, trivial, c’est le sens de choses dont on s’occupe « on ne va pas en faire toute une histoire ». Ce qui nous intéresse est le premier sens. La définition peut s’appliquer aussi bien à un récit de journaliste rapportant des faits d’actualité qu’a du passé. Littré donne cette définition car elle est conforme à l’étymologie et à l’origine de l’Histoire. L’origine du terme histore est « ido aido » qui signifie regardé. C’est-à-dire qu’il est le

en relation

  • Histoire du droit
    3148 mots | 13 pages
  • Histoire du droit
    5322 mots | 22 pages
  • Droit histoire
    1738 mots | 7 pages
  • Histoire du droit
    1356 mots | 6 pages
  • Histoire du droit
    1564 mots | 7 pages
  • Histoire du droit
    15810 mots | 64 pages
  • Histoire du droit
    5199 mots | 21 pages
  • Histoire du droit
    392 mots | 2 pages
  • Histoire du droit
    17662 mots | 71 pages
  • Histoire du droit
    2728 mots | 11 pages