La loi et la société

Pages: 10 (2453 mots) Publié le: 27 avril 2011
La loi est un ensemble de règles qui proviennent de l’autorité souveraine, et qui s’applique a tous les individus comme une obligation. Celle-ci organise les règles de la société. Spinoza, dans ce texte, cherche à savoir si la loi s’apparente à un commandement ou si elle s’en distingue. En effet, il montre la difficulté que les hommes ont de comprendre ce que sont les lois en elles même a savoir,selon lui, des règles que l’homme s’impose lui-même dans un certain but. La loi garantit une liberté civile et impose des devoirs que la plupart des individus perçoivent comme une contrainte à laquelle on doit obéir sous peine de sanction. Selon l’auteur, il y alors une confusion concernant les lois, comprises comme des contraintes asservissantes. Spinoza explique en quoi obéir à la loisimplement par crainte ne permet pas de définir un homme libre ni juste. En ce sens, il ne suffit pas d’obéir à une loi juste, il faut obéir à cette loi volontairement, en accord avec ses principes, et lui obéir ainsi comme si on s’obéissait à soi même. De cette manière, l’homme obéit à la raison, il est en accord avec sa propre nature raisonnable. La loi est alors raisonnable, elle est nécessaire, et laliberté se trouve dans la prise de conscience de cette nécessité des lois.
On peut alors s’interroger sur les définitions des lois et sur leurs fins. En quoi se distinguent-elles des commandements ? Pourquoi sont-elles confondues avec ces derniers ?

Spinoza donne, en premier lieu, une définition générale de la loi : "Il semble que l'on doive définir la loi plus particulièrement comme unerègle de vie que l'homme s'impose à lui-même ou impose à d'autres pour une fin quelconque."
Spinoza introduit sa définition avec « Il semble », il n’adhère pas totalement à sa définition. Il rattache la loi à une règle à laquelle l’homme doit se soumettre non pas parce que c’est la loi, mais en tant que moyen pour parvenir à une fin. On en déduit alors une définition des lois apparentées à des moyensd’obtenir des fins considérées comme politique, par exemple la paix, la justice ou encore la sécurité.
Cependant cette définition ne justifie pas que l’on puisse imposer la loi à soi même, ou à d’autres. En effet, celle-ci ressemble plus à un ordre qu’à une loi. De plus, une loi doit s’appliquer aux autres, et pas seulement à un homme.

"Toutefois, comme la vraie fin des lois n'apparaîtd'ordinaire qu'à un petit nombre et que la plupart des hommes sont à peu près incapables de la percevoir »
La plupart des hommes sont incapables de saisir la raison de la loi. La loi leur apparaît donc comme une contrainte qu’ils perçoivent injuste. Ils n’ont pas pris conscience de la nécessité des lois, conscience qui ne peut s’effectuer que par une connaissance de la loi écartée de tous préjugés.« leur vie n'étant rien moins que conforme à la raison, les législateurs ont sagement institué, afin de contraindre également tous les hommes, une autre fin bien différente de celle qui suit nécessairement de la nature des lois."
La loi sert à parvenir à une fin, oui mais réellement à quelle fin ?
La loi est essentiellement définie par les fins qu’elle permet d’atteindre, Spinoza les qualifiecomme la vraie fin des lois, alors opposée à une fin apparente, n’étant pas comprise et perçue de la même façon par tous les individus. La plupart des hommes sont incapables de saisir la raison de la loi. La loi leur apparaît donc comme une contrainte qu’ils perçoivent injuste. Ils n’ont pas pris conscience de la nécessité des lois, conscience qui ne peut s’effectuer que par une connaissance de laloi écartée de tous préjugés.
En effet, pour comprendre la vraie fin des lois, il faut selon l’auteur, être doué de raison mais aussi avoir un mode de vie conforme à la raison, c'est-à-dire être raisonnable. Or, la majorité des hommes vivent dictés par leurs passions, et non conformément à la raison. On peut alors en déduire que les lois sont l’expression même de la raison, comprises par les...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Loi societes sarl et autres au maroc
  • Loi 05-96 relative aux sociétés commerciales autre que les sociétés anonymes
  • Sociétés civiles et la loi du 4 juillet 1978
  • Handisport et société
  • La loi
  • La loi
  • La loi
  • La loi

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !