Le bio

264 mots 2 pages
Le foncier agricole : Enjeu du développement de l'agriculture biologique

La Foncière Terre de liens collecte de l'épargne auprès de citoyens pour acquérir du foncier agricole et le mettre à disposition d'agriculteurs bio.
Biocoop s'est fortement engagé dès le début de l'aventure aux côtés de la Foncière Terre de liens, soutenant naturellement cette initiative en faveur du développement de l'agriculture bio en France.
La Foncière Terre de liens a reçu le visa de l'Autorité des marchés financiers pour augmenter son capital lui permettant ainsi de financer une quinzaine d'acquisitions de terres dans les deux prochaines années. L'action de la Foncière Terre de liens a reçu le label Finansol.
Biocoop a soutenu l'appel public à l'épargne de la Foncière Terre de liens et s’est investit fortement pour le relayer auprès de ses consom'acteurs. Terre de liens et Biocoop ont souhaiter ainsi donner la possibilité aux consom'acteurs d'aller plus loin dans leur démarche en participant concrètement, par leur épargne, à l'installation de paysans bio.
Le prix du foncier agricole est aujourd'hui un frein important à l'installation et au maintien de l'agriculture biologique en France. Tous les ans, 35 000 fermes disparaissent en France, notamment faute de repreneurs, ceux-ci ne pouvant payer les prix de la terre à moins de s'endetter à vie. En travaillant main dans la main, la Foncière Terre de liens, Biocoop et la Nef ont agit concrètement pour le développement de l'agriculture bio en France.

Source:

en relation

  • Bio
    973 mots | 4 pages
  • Le bio
    769 mots | 4 pages
  • Le bio
    972 mots | 4 pages
  • Le bio
    532 mots | 3 pages
  • Le bio
    751 mots | 4 pages
  • Le Bio
    2742 mots | 11 pages
  • Le bio
    1630 mots | 7 pages
  • Le bio
    800 mots | 4 pages
  • le bio
    2206 mots | 9 pages
  • Le bio
    600 mots | 3 pages