susan sontag

Pages: 6 (1290 mots) Publié le: 21 mars 2014


Susan Sontag



Travail n.1
présenté par
Andrée-Anne Sabourin
(6589550)



dans le cadre
du cours CMN2552 Image et Communication
donnée par Izabel Barsive




Université d’Ottawa
Département de communication
10 novembre 2012

Susan Sontag est une écrivaine et une professeure d’université qui est décédée en 2004. Elle est surtout connue pour sa théorie Camp et sesthéories sur la photographie. En 1973, elle publie Sur la photographie, un livre qui contient six essais exposant la photographie sur plusieurs coutures, dont l’essai Dans la caverne de Platon. Cet essai est toujours cité par des auteurs contemporains sur la photographie telle qu’Alain Kerlan dans son livre La photographie sortie en 2008. La question est : est-ce que cet essai reste toujours actuel,malgré qui soit écrit à une autre époque? Les grandes lignes du texte sont toujours actuelles, mais il est possible de pousser plus loin les propos de l’auteur avec l’arrivée des technologies, dont l’appareil photographique numérique et l’internet.

Dans son essai sur la photographie, l’auteur explique que la photographie est très présente dans la vie des gens. Elle est devenue un objet àcollectionner où l’on s’approprie le sujet en les miniaturisant. Elle est aussi un outil pour justifier et expliquer des faits. La photographie ne représente pas la réalité, car elle cache le sens que le photographe a voulu lui donner et laisse libre cours à une panoplie d’autres sens. Elle est une agression faite au sujet, car elle capture son image. La photographie est un rite social avec la facilitéde se procurer un appareil photographique et sa facilité d’utilisation, les meilleurs exemples sont l’album photographique familiale et le tourisme. La photographie ne permet pas un acte de voyeurisme. Elle est un événement elle-même, qui nous permet d’intervenir dans tout ce qui se passe, de l’envahir ou de faire comme si ce n’était rien. L’image donne un statut d’immortalité à ce qui a étéphotographié. Une bonne photographie ne permet pas au photographe d’intervenir dans l’événement, mais seulement d’être témoin et un peu complice par son inaction. Elle n’est pas un acte pervers. La photographie pourrait contrôler l’agressivité des gens en traquant des images. La photographie entretient un désir et un sentiment de nostalgie des objets photographiés. Elle ne permet pas de changer lesactions prises par des groupes dominants, puisque ces gens peuvent décider de faire abstraction des images prises. Elle n’est que la preuve de l’événement représenté. De plus, plus les gens sont en contact avec un type de photographies, moins que cela va les affecter. Enfaite pour qu’une photographie donne une forte émotion, il faut que ça soit quelque chose de jamais vu, ce qui est assez difficilemaintenant que tout a déjà été photographié. Avec la photographie cela donne le sentiment que le monde est plus disponible et qu’on peut vivre les choses en image, mais cela n’est qu’une impression.

Les grandes lignes de l’essai de Susan Sontag sont toujours d’actualité, même quarante ans plus tard. Bien sûr, certains concepts se voient dépasser, mais d’autres sont amenés beaucoup plus loinavec l’aire du numérique. La première évolution technologique à prendre en considération est l’arrivée de l’appareil photographique numérique. Du temps de l’auteur, les appareils étaient argentiques, ce qui signifiait qu’il fallait faire développer une pellicule pour voir le résultat. Il était aussi beaucoup moins facile à diffuser puisqu’il fallait en faire des copies. Ce procédé prenait du temps.Aujourd’hui, l’appareil photographique numérique permet de voir l’image instantanément quand elle est prise. Il est possible de prendre plusieurs photographies avec un seul appareil, tout dépend le nombre d’espaces que contient le support utiliser. La photographie est une donnée qui est possible de mettre sur un ordinateur et de décider ou pas d’imprimer. Catherine Couanet, dans son livre...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Fiche de lecture susan sontag
  • Deep End, Susan
  • La religieuse
  • La kallocaïne (susan boyle)

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !