Aurore

par

Difficultés en enjeux de la connaissance de soi

Si l’homme ne s’est jamais jusqu’à présent essayé véritablement à l’entreprise de la connaissance de soi, dit Nietzsche, c’est que celle-ci n’est en rien un travail plaisant et agréable. On ne sait pas ce que l’on va découvrir, on ignore si nos recherches nous mèneront à un but, et si celui-ci sera satisfaisant ou non. La totale obscurité du monde dans lequel nous plongeons en réfléchissant sur nous-mêmes est si effrayante, si hasardeuse, qu’il est bien peu appréciable de s’y aventurer. Le philosophe explique donc le pourquoi de manière plus approfondie et en dégage les enjeux principaux.

Nietzsche se désigne en effet lui-même comme investigateur de la morale humaine, comme « exhumateur » de ce qui est dissimulé : « Dans ce livre on découvre un être “souterrain” au travail, qui perce, qui creuse, qui sape ». Il se caractérise lui-même comme cherchant là où les principes déjà établis ne jugent plus nécessaire de chercher, comme celui qui va retourner les fondements jugés comme acquis de la morale et...

Inscrivez-vous pour continuer à lire Difficultés en enjeux de la connaissance de soi >

Dissertation à propos de Aurore