Britannicus

par

Narcisse

Il est le conseiller de Britannicus. C’est la seule personne de cette cour à qui Britannicus fait confiance, comme lui avait conseillé son père : «Mais enfin je te croi, / Ou plutôt je fais vœu de ne croire que toi. / Mon père, il m'en souvient, m'assura de ton zèle. / Seul de ses affranchis tu m'es toujours fidèle » Néanmoins, alors qu’on progresse dans la lecture on se rend compte que Narcisse est un agent double. Bien qu’il agisse en tant que conseiller et intendant de Britannicus, il est également l’informateur secret de Néron. Il le tient au courant de tous les plans de Britannicus ainsi que de ses états d’esprit, lui donnant ainsi des conseils sur la méthode à suivre pour faire retourner les situations. L’alliance entre Narcisse et Néron a pour but de séparer Britannicus de Junie. Par exemple, lorsque Junie se fait garder au palais par Néron, Narcisse est chargé d’observer les réactions et inquiétudes de Britannicus et après chacune des conversations de ce dernier avec Junie, il reporte à Néron combien l’esprit de Britannicus s’est nouvellement affaibli, et combien il devient ainsi facile pour lui de perdre Junie. Narcisse accélère même encore le processus en insinuant que Junie se serait laissée séduire par Néron et la vie de luxe qu’il lui offrirait au palais : « Après tous mes discours, vous la croyez fidèle ? […] Seigneur, en ce moment. Elle reçoit les vœux de son nouvel amant. »

Narcisse est également instigateur des querelles entre Néron et sa mère Agrippine. Il essaie d’opposer Néron à sa mère en lui faisant désobéir à la promesse que Néron a fait à Agrippine, de maintenir la paix avec Britannicus. En effet, on remarque (dans...

Inscrivez-vous pour continuer à lire Narcisse >

Dissertation à propos de Britannicus