Comment être détective avec un sale gosse à garder

par

L'Homme des Montagnes

Son nom est Jérémy Hawthorne. Son aspect hirsute effraie les jeunes détectives : « grand, décharné [...] une longue barbe hérissée. Sa tignasse, grisonnante comme sa barbe, était hirsute et lui touchait les épaules […]. Une cicatrice lui balafrait la joue droite et se perdait dans le col de sa chemise. » C'est à cause de son apparence que les premiers soupçons des adolescents se portent sur lui ; le malheureux est victime de son physique peu avenant. En plus, il vit à l'écart du groupe de forestiers, dans une tente. En fait, nous apprend Stéphanie, « il était professeur d'études asiatiques. Il parle cinq langues ! ». Alex complète le portrait : « Il en avait juste assez d'être professeur […] il m'a dit que c'était ennuyeux. » Voilà pourquoi ce distingué savant s'est retrouvé à travailler comme planteur d'arbres au fin fond de la Colombie-Britannique, et c'est pour cette raison qu'il possède des documents rédigés en chinois, langue qu'il possède parfaitement.

 

Inscrivez-vous pour continuer à lire L'Homme des Montagnes >

Dissertation à propos de Comment être détective avec un sale gosse à garder