Effroyables jardins

par

Conclusion

Effroyables jardins est un hymne à la famille, au rire et à l’héroïsme. Il retrace l’histoire grâce à l’écriture des souvenirs d’un enfant aujourd’hui devenu grand qui se souvient et raconte. Le rire tient une place prédominante à travers la névrose du clown, « la malédiction de l’auguste ». Pour ce qui est du début du livre en italique, il ressemble à un fait divers de journal. La réalité de l’acte est inconnue mais, en tout cas, le lecteur peut être assuré du maître mot de l’histoire : « Sans vérité, comment peut-il y avoir de l’espoir… ? ».

Inscrivez-vous pour continuer à lire Conclusion >

Dissertation à propos de Effroyables jardins