Essai sur l'entendement humain

par

Présentation

John Locke est né dans la ville de Wrington dans le Somerset, le 29 août 1632 et meurt dans la ville d'Oates dans l' Essex en Angleterre, le 28 octobre 1704 à l'âge de 72 ans.

Nous lui devons « Essai sur l'entendement humain » ( titre original en anglais : An Essay Concerning Human Understanding ), qui est un essai philosophique de ce célèbre philosophe britannique du 17° siècle, grand penseur, qui fut notamment précurseur des philosophes des Lumières en France au siècle suivant. Cet essai fut publié en 1689 (bien qu'il fût daté de 1690), et traite du fondement de la connaissance et de la compréhension humaine. Il décrit l'esprit humain à la naissance comme une ardoise vierge, une page blanche (sorte de '' tabula rasa '' qui signifie table rase) que l'être humain étofferait au fur et à mesure de son existence, de son expérience. Cet essai représente un des premiers et l'un des principaux ouvrages, pierre angulaire de l'empirisme dans la philosophie moderne, et a influencé de nombreux philosophes des Lumières, que ce soit en France (Rousseau, Voltaire) ou ailleurs comme David Hume et George Berkeley. Locke fut d'ailleurs l'un des fondateurs de la pensée empirique, philosophie vivement critiquée par les penseurs rationalistes, comme par exemple Leibniz, qui décidera en 1704 de publier « Nouveaux Essais sur l'entendement humain » dans le but de réfuter chaque idée développée par Locke. Cet ouvrage rencontra un franc succès commercial autant en Angleterre, que dans le reste de l'Europe, en témoignent les nombreuses rééditions.

Inscrivez-vous pour continuer à lire Présentation >

Dissertation à propos de Essai sur l'entendement humain