Fahrenheit 451

par

Résumé

Guy Montag est un pompier souriant. Il vit aux États-Unis dans un futur déjà lointain. Il aime son métier : brûler des livres à l'aide de son lance-flamme et du gros réservoir, la Salamandre, qui le suit en opération. En effet, les pompiers n'éteignent plus les incendies, puisque toutes les maisons sont recouvertes d'un enduit ignifugé. Maintenant, ils brûlent ce qui dérange, c’est-à-dire les livres. Un livre se consume à une température d'environ 233 degrés Celsius, soient 451 degrés Fahrenheit.

Il vit avec sa femme, Mildred, qui passe ses journées coupée du monde grâce à ses coquilles d'oreilles qui diffusent de la musique légère et des publicités. En dehors de cela, elle passe ses journées dans le salon, à regarder les trois murs transformés en écrans, car c'est là qu'elle retrouve ceux qu'elle appelle « la famille », des personnages de séries à l'eau de rose sans intrigue qui passent leur temps à se disputer, à discuter de tout et de rien mais surtout de rien. Son plaisir suprême, c'est regarder ces programmes en trois dimensions en compagnie de ses amies. Quand Montag rentre du travail, après une nuit de service à la caserne, elle est couchée, les coquilles sur les oreilles, le corps saturé de somnifères.

Montag travaille donc de nuit, sous les ordres du capitaine Beatty. Ses camarades et lui partent en opération détruire les maisons de ceux qui se sont rendus coupables de ce délit qu’est la possession de livres. Montag aime voir le pétrole jaillir...

Inscrivez-vous pour continuer à lire Résumé >

Dissertation à propos de Fahrenheit 451