Hiroshima mon amour

par

«Hiroshima, mon Amour » : la remémoration de l’Histoire

Hiroshima, un mot clé dans l’ouvrage de Marguerite Duras, est en lui-même l’une des villes historiques les plus mémorables dans l’histoire mondiale. « Hiroshima, mon Amour » est un hommage rendu aux martyrs de la bombe atomique, et qui seront à jamais gravés dans les mémoires. Hiroshima reflète la mémoire des martyrs lors des guerres. La mémoire sert à se rappeler des atrocités de la guerre, aussi inhumaines et exécrables soient-elles. Nous découvrons, en même temps que la comédienne française, les réalités de cet acte inhumain qu’est l’explosion d’une bombe atomique sur la population civile. Avec Elle, noue entreprenons ce voyage initiatique qui nous permet de découvrir ou de redécouvrir les atrocités de la guerre et de prendre conscience de la gravité de ses conséquences. La comédienne nous emmène avec elle au musée d’Hiroshima afin de contempler les images les plus frappantes de l’histoire de cette ville. Les morts parlent à travers les photos alors que les rescapés, dans les hôpitaux, témoignent. Lui : Tu n'as rien vu à Hiroshima. Rien.

« Elle : J'ai tout vu. Tout. Ainsi l'hôpital, je l'ai vu. J'en suis sure. L'hôpital existe à Hiroshima. Comment aurais-je pu éviter de le voir ?

Lui : Tu n'as pas vu d'hôpital à Hiroshima. Tu n'as rien vu à Hiroshima.

Elle : Quatre fois au musée...

Lui : Quel musée à Hiroshima ?

Elle : Quatre fois au musée à Hiroshima. J'ai vu les gens se promener. Les gens se promènent, pensifs, à travers les photographies, les reconstitutions, faute d'autre chose, à travers les photographies, les photographies, les...

Inscrivez-vous pour continuer à lire «Hiroshima, mon Amour » : la remémoration de l’Histoire >

Dissertation à propos de Hiroshima mon amour